Coupe Memorial

Nick Suzuki et le Storm éliminent les Raiders

Publié | Mis à jour

HALIFAX - Nick Suzuki en a mis plein la vue et le Storm de Guelph a forcé les Raiders de Prince Albert à plier bagages en l’emportant 5-2 pour se qualifier en demi-finale de la grand-messe annuelle de la Ligue canadienne, mardi soir, au Scotiabank Centre.

Victimes d’un troisième échec en autant de rencontres, les Raiders n’auront fait que passer dans la capitale néo-écossaise après avoir remporté le championnat éliminatoire de la Ligue de l’Ouest (WHL) au terme d’une confrontation éreintante de sept parties.

Si l’identité des trois clubs à la ronde éliminatoire est maintenant connue et que le scénario de bris d’égalité est écarté, il faudra attendre l’issue du duel Huskies-Mooseheads pour tirer tout au clair. Les champions de la LHJMQ chausseront néanmoins les patins au minimum vendredi soir.

En signant une troisième victoire consécutive devant leurs partisans, mercredi soir, les hommes d’Éric Veilleux seraient automatiquement propulsés en finale. La demi-finale opposerait les champions de l’Ontario à ceux de la LHJMQ. Halifax pourrait aussi atteindre le match ultime en perdant 1-0, 2-1, 3-2 ou 4-3. Par contre, si les Huskies battent les hôtes, les trois clubs revendiqueraient la même fiche (2-1), obligeant les organisateurs à sortir leur calculatrice pour déterminer le premier finaliste ainsi que les demi-finalistes selon une formule mathématique basée sur le pourcentage de buts en favorisant les buts marqués.

Suzuki dominant

On le savait excellent, mais Suzuki a une fois de plus montré toute l’étendue de son talent, hier en inscrivant trois points. L’espoir du Canadien aux mains magiques a réservé sa plus belle manœuvre pour la fin quand il a surpris Ian Scott d’un angle impossible depuis l’arrière du filet, portant à trois son nombre de buts depuis le début du tournoi.

«On avait fait un peu de vidéo avant et on avait vu qu’il y avait des tirs en provenance de mauvais angles qui pouvaient rentrer, a expliqué le talentueux attaquant. J’ai vu l’ouverture et j’ai lancé derrière le gardien. J’ai été chanceux qu’elle rentre.

«On est contents d’atteindre les demi-finales et on va regarder le prochain match pour savoir ce qui arrivera pour la suite. On n’a pas de préférence d’adversaire, mais on espère passer en finale même si on ne contrôle pas ça. Je crois qu’ils ne s’aiment pas trop!»

En première période, le choix de première ronde avait servi une savante passe soulevée à son coéquipier Fedor Gordeev avant que ce dernier n’enfile l’aiguille. Et à la période suivante, il a logé le disque dans la lucarne pour asséner un dur coup aux Raiders. Suzuki a fini sa soirée avec un différentiel de +3. Un régal pour les amateurs du Tricolore.

Son compagnon de trio et propriété des Flyers de Philadelphie, Isaac Ratcliffe, a aussi fait mal paraître les représentants de la Saskatchewan en touchant la cible tout en totalisant trois points.

En vitesse

Il s’agissait de la quatrième année de suite où les champions de l’Ouest terminaient le tournoi sans victoire (0-3), une sécheresse de 13 défaites consécutives.

SOMMAIRE

Troisième période

Raiders 2 - Storm 5 | Suzuki en rajoute avec son deuxième but du match.

Deuxième période

Raiders 2 - Storm 4 | L'espoir des Canadiens Nick Suzuki marque d'un tir dans le coin supérieur gauche pour doubler l'avance des siens.

Raiders 2 - Storm 3 | Liam Hawel trompe la vigilance du gardien en avantage numérique et donne l'avance au Storm.

Première période

Raiders 2 - Storm 2 | Dante Hannoun inscrit un but en toute fin de période pour créer l'égalité.

Raiders 1 - Storm 2 | Isaac Ratcliffe glisse le disque entre les jambières du gardien Ian Scott.

Raiders 1 - Storm 1 | Sean Montgomery ramène tout le monde à la case départ avec un but quelques minutes plus tard.

Raiders 0 - Storm 1 | Egor Forgeev marque sur une superbe passe de Nick Suzuki.