Crédit : John Morris / Agence QMI

LNH

L'intérêt de Patrick Roy pour les Sénateurs

Publié | Mis à jour

Plusieurs personnes ont été surprises d'apprendre que Patrick Roy rencontrera la direction des Sénateurs d'Ottawa au cours des prochains jours pour le poste d'entraîneur-chef.

L'ancien défenseur de la Ligue nationale de hockey Curtis Leschyshyn a dit au quotidien Ottawa Sun dimanche que si Roy n'avait pas été intéressé par cet emploi, il aurait décliné l'invitation.

«Il veut gagner, il veut être le meilleur et il veut que son équipe soit la meilleure, a-t-il ajouté. Je n'ai pas joué pour lui, mais il voulait toujours être le meilleur lors de chaque entraînement et cette attitude se transportait dans le vestiaire.

«Je n'étais pas surpris à l'époque de le voir devenir entraîneur-chef. Il a gagné dans le junior et dans la LNH et ça va se poursuivre dans le futur. C'est un innovateur. C'était l'un des premiers à enlever son gardien avec quatre minutes à jouer pour essayer de gagner. Il est prêt à tout pour la obtenir la victoire.»

Leschyshyn a remporté la coupe Stanley avec Roy en 1996.

Le Québécois de 53 ans, actuel entraîneur-chef des Remparts de Québec dans la LHJMQ, a pour sa part dirigé l'Avalanche pendant trois saisons de 2014 à 2016.

Il a gagné le trophée Jack-Adams, remis au meilleur entraîneur-chef de la LNH, en 2014, et a quitté son poste en 2016 après avoir raté les séries deux années de suite.