LNH

Le DG des Sabres se prononce sur l'avenir de Jeff Skinner

Publié | Mis à jour

À écouter le directeur général des Sabres, il ne faut pas s’attendre à ce que Jeff Skinner aboutisse sur le marché des joueurs autonomes, en juillet.

En entrevue avec une radio de Buffalo, vendredi, Jason Botterill s’est dit optimiste d’en venir à une entente avec son franc-tireur à plus d’un mois de l’ouverture de la chasse annuelle.

«Un contrat n'est jamais conclu tant que vous ne le faites pas signer, mais nos discussions avec Jeff ont été extrêmement positives, a déclaré le DG sur les ondes de la station WGR 550, vendredi.

«La relation a très bien fonctionné pour les Sabres et elle a très bien fonctionné pour Jeff.»

Skinner a été acquis des Hurricanes de la Caroline en août dernier en retour d’un choix de deuxième tour en 2019, d’un choix de troisième tour en 2020 et de l’espoir Cliff Pu, ce qui en a fait sourciller plusieurs.

À sa dernière année d’un contrat de six ans d’une valeur de 34,35 millions $, l’ailier gauche de 27 ans a atteint un sommet personnel avec 40 buts tout en amassant 63 points, égalant ainsi son meilleur cumulatif à vie (2011, 2017).

Kruger était la priorité no 1

Selon Botterill, le dossier de Skinner est maintenant la priorité après que l’équipe ait identifié son instructeur en chef, une semaine plus tôt. Pour l’organisation, il s’agissait de l’objectif no 1 avant de se concentrer sur l’effectif.

«Nous voulions nous assurer de suivre le processus, a-t-il expliqué. Il n’y allait jamais avoir une annonce de prolongation de contrat tant qu’un entraîneur n’était pas embauché.

«Maintenant que c’est fait, nous poursuivrons nos discussions et nous aurons l'occasion de nous asseoir avec Jeff.»

Il sera alors question de son rôle avec l’équipe et comment la direction voit son intégration.

«Ensuite, nous espérons être capables de nous entendre avec lui. De notre point de vue, nos discussions avec Jeff et (la firme de son agent) Newport Sports ont été extrêmement positives.»