MLS

Wondolowski, nouveau recordman des buts en MLS

Agence QMI

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Earthquakes de San Jose Chris Wondolowski est devenu le meilleur buteur de l’histoire de la Major League Soccer (MLS), lui qui a inscrit l’ensemble des réussites des siens dans un gain de 4 à 1 contre le Fire de Chicago, samedi après-midi, au Avaya Stadium.

Le nouveau détenteur du record a d’abord inscrit le 145e but de sa carrière à la 21e minute. L’athlète de 36 ans a habilement redirigé une passe de Shea Salinas derrière le gardien David Ousted. Il a ainsi égalé le précédent record, qui appartenait à Landon Donovan.

Quelques instants après la pause de la demie, Wondolowski a établi une nouvelle marque de la MLS en profitant d’une bourde du gardien adverse. Ousted a échappé le ballon sur un centre de routine et le précieux objet est tombé directement devant les pieds du héros du jour.

Le capitaine des Earthquakes n’était cependant pas rassasié, puisqu’il a touché la cible deux autres fois avant la fin des 90 minutes réglementaires. Il s’agissait de la première fois de sa fructueuse carrière qu’il inscrivait quatre buts lors d'une seule rencontre.

Wondolowski a maintenant amassé 148 buts en 338 matchs dans la MLS.

Du côté du Fire, c’est Aleksandar Katai qui a privé le gardien Daniel Vega de son quatrième blanchissage en 2019. Le milieu de terrain a placé le ballon dans le fond du filet adverse avec moins de sept minutes à faire à la partie.

Le Toronto FC déclassé

À Salt Lake City, le Toronto FC n’a pas été en mesure de stopper sa série d’insuccès et a été dominé 3 à 0 par le Real Salt Lake.

La troupe de Greg Vanney n’a pas connu le plaisir de la victoire à ses quatre dernières sorties.

Dans l’affrontement du jour, les favoris de la foule ont ouvert la marque dès la 14e minute de jeu. Damir Kreilach a échappé à deux adversaires avant de placer le ballon dans le fond du filet.

Moins de quinze minutes plus tard, Bofo Saucedo a doublé l’avance de Real avec une puissante frappe de l’extérieur de la surface de réparation.

C’est Jefferson Savarino qui a complété la marque à la 60e minute.

Le Toronto FC a dû disputer les 29 dernières minutes de la partie avec un joueur en moins, puisqu’Alejandro Pozuelo a été chassé pour avoir fauché Saucedo, ce qui lui a fallu son deuxième carton jaune de la rencontre.