Boxe

Deontay Wilder fidèle à lui-même

AFP

Publié | Mis à jour

L'Américain Deontay Wilder a mis KO son compatriote Dominic Breazeale après seulement deux minutes et 20 secondes de combat, pour conserver son titre WBC des poids lourds de boxe, samedi à New York.

Wilder a décroché avec la manière sa 41e victoire, la 40e avant la limite, pour un nul.

À voir également: «Chou Deontay Wilder» - JiC

Le champion en titre a commencé le combat tambour battant en mettant rapidement en difficulté son adversaire qui l'a aussitôt surpris par un violent contre.

Vexé, Wilder l'a mis KO d'une violente droite en plein visage. Breazeale a tenté de se relever et a fait quelques pas, avant de s'effondrer dans les cordes.

Wilder remettait en jeu pour la neuvième fois son titre conquis en janvier 2015 et a égalé avec neuf défenses victorieuses des légendes de la catégorie-reine de la boxe, comme Mohamed Ali, Mike Tyson et Lennox Lewis

Breazeale, qui disputait son deuxième combat pour un titre mondial, a concédé sa deuxième défaite pour vingt victoires.

Wilder, 33 ans, avait fait polémique avant le combat en déclarant qu'il espérait la mort de son adversaire avec qui il a un contentieux depuis 2017.

«Je cherche toujours à avoir un cadavre à mon palmarès», avait-il déclaré, faisant écho à des propos similaires tenus en 2018 qui avaient terni durablement son image.