HKN-HKO-SPO-SAN-JOSE-SHARKS-V-ST-LOUIS-BLUES---GAME-THREE

Crédit : AFP

LNH

Deux équipes à surveiller dans le dossier Erik Karlsson

Publié | Mis à jour

Erik Karlsson imitera John Tavares le 1er juillet prochain, croit un journaliste de Sportsnet, et les Rangers de New York partiraient avec une longueur d’avance.

Sur les ondes de Sportsnet 960 The Fan, une station de radio de Calgary, Chris Johnston a indiqué qu'il serait surpris de voir le Suédois signer une prolongation de contrat avec les Sharks de San Jose.

«Je crois qu’Erik Karlsson sera le John Tavares de cette année. [...] Je pense que ça a été dur pour sa famille qu’il soit à San Jose alors que sa femme vient d'Ottawa», a-t-il mentionné, jeudi dernier.

Les Rangers, qui détiennent le deuxième choix au total du prochain repêchage, ont amorcé une reconstruction lors de la saison 2017-2018, et ils pourraient accélérer le processus en s’entendant avec le gagnant de deux trophées Norris. Rappelons que Karlsson pourra accéder à l'autonomie complète cet été.

«Les Rangers sont probablement l’équipe favorite, car ils auront de l’argent à dépenser», a expliqué Johnston.

Il semble que le gardien Henrik Lundqvist, un compatriote de Karlsson, a déjà lancé l'opération séduction.

«Au match des étoiles à San Jose cette année, ils sont allés souper ensemble, a raconté le journaliste. Lundqvist lui vantait juste discrètement les mérites des Rangers.»

Ne pas exclure le Lightning

Cela dit, il ne faudrait pas négliger le Lightning de Tampa Bay, même si ce scénario paraît tiré par les cheveux en raison de la structure salariale de l’équipe.

Malgré tout le talent au sein du groupe, la formation floridienne n’est pas parvenue à remporter la coupe Stanley au cours des dernières années, ce qui justifierait une manœuvre audacieuse de la part du directeur général Julien BriseBois. Une transaction qui transformerait l'équipe pourrait offrir à BriseBois la marge de manoeuvre nécessaire pour mettre Karlsson sous contrat.

«Il y a un historique entre Karlsson et le Lightning, a rappelé Johnston. Le Lightning avait essayé de l’acquérir dans un échange avec les Sénateurs d'Ottawa. Lui et [Victor] Hedman sont très proches. [...] Je crois aussi qu'il accepterait de donner un petit rabais à ce club sachant que la Floride est tellement un bel endroit où vivre.»

«N’excluez pas le Lightning si l’équipe parvient à effectuer des transactions pour alléger la masse salariale», a-t-il ajouté.