HKN-MARTIN-BRODEUR-RETIREMENT-PRESS-CONFERENCE

Crédit : AFP

LNH

Doug Armstrong pourrait passer à l'histoire

Publié | Mis à jour

Doug Armstrong (Blues de St. Louis), Don Sweeney (Bruins de Boston) et Don Waddell (Hurricanes de la Caroline) sont les trois finalistes pour le titre de directeur général de l’année, a annoncé la Ligue nationale de hockey, jeudi.

Armstrong pourrait passer à l’histoire en recevant cet honneur pour la deuxième fois, lui qui a également remporté en 2011-2012 ce trophée qui est décerné depuis la saison 2009-2010.

Les directeurs généraux ainsi qu'un groupe de dirigeants de la LNH et de journalistes ont soumis leur vote pour cet honneur au terme du deuxième tour des séries éliminatoires. Le gagnant sera dévoilé le 19 juin prochain, à Las Vegas, lors de la cérémonie annuelle de remise des trophées.

Armstrong a pris une décision qui s’est avérée fructueuse en limogeant l’entraîneur-chef Mike Yeo pour le remplacer par Craig Berube, le 19 novembre dernier. Les Blues se situaient alors au 30e rang du circuit. Non seulement ils ont accédé aux séries éliminatoires, mais ils affrontent présentement les Sharks de San Jose en finale de l’Association de l’Ouest. 

L'homme de hockey a aussi eu la main heureuse en faisant l’acquisition du joueur de centre Ryan O’Reilly – l’un des candidats aux trophées Selke et Lady Byng – pendant la saison morte.

Directeur général des Bruins depuis mai 2015, Sweeney est retenu parmi les finalistes pour la première fois. Avant la date limite des transactions, il a amélioré son équipe en mettant le grappin sur Charlie Coyle et Marcus Johansson, deux attaquants qui ont aidé les Bruins à accéder à la finale de l’Association de l’Est.

Waddell, lui, en était à sa première saison en tant que directeur général des Hurricanes. Sous sa gouverne, la formation de Raleigh a participé aux séries pour la première fois depuis 2008-2009, en plus d'atteindre la finale de l'Est.

Parmi les décisions qui lui ont souri, il y a l’embauche de Rod Brind’Amour à titre d’entraîneur-chef et l’acquisition de Nino Niederreiter en retour de Victor Rask. Notons également que les deux gardiens qu’il a obtenus, Petr Mrazek (joueur autonome) et Curtis McElhinney (ballottage), ont rendu de fiers services à l’organisation.

Waddell a aussi acquis le défenseur Dougie Hamilton pendant la saison morte, mais les avis sont plus mitigés concernant cet échange, notamment car un des joueurs cédés en retour, Elias Lindholm, a récolté 78 points avec les Flames de Calgary.