Séries LNH 2019

Le capitaine Williams ne donne pas l’exemple

Publié | Mis à jour

Après être tombé dans le piège de Brad Marchand lors du deuxième match de la finale de l’Est, le capitaine des Hurricanes de la Caroline, Justin Williams, n’a pas appris de son erreur.

Lors du troisième duel de la série opposant son équipe aux Bruins de Boston, Williams a fait preuve d’une grande indiscipline. L’attaquant, pourtant un vétéran de 37 ans, a été puni trois fois pour des gestes à l’endroit de Torey Krug, et il peut s’estimer chanceux de ne pas avoir été pénalisé pour son coup de poing derrière la tête de David Backes.

Williams a écopé au total de cinq pénalités lors des trois premiers affrontements de la série. Un capitaine ne peut pas se comporter de la sorte, selon Renaud Lavoie.

«Tu es le capitaine d’une équipe de la Ligue nationale. Tu dois faire en sorte que les autres joueurs dans ton équipe te regardent en disant :  "Lui, il faut le suivre"», a-t-il expliqué lors de son segment «La mise en échec» à l’émission JiC, mercredi. À voir dans la vidéo ci-dessus.

Le journaliste de TVA Sports croit toutefois que Williams connaîtra «un match exceptionnel», jeudi, sachant qu’il en est peut-être à ses tout derniers milles dans la LNH.

«Je ne sais pas si Williams va disputer demain son dernier match dans la Ligue nationale, mais c'est une possibilité, estime-t-il. Il n’a pas de contrat pour la prochaine saison. Il est un peu de retour à la maison avec les Hurricanes. Il a remporté la coupe Stanley avec cette formation en 2006.»

 «J’ai l’impression que Justin Williams va nous donner un match à la hauteur de son talent, a ajouté Lavoie. Je sais qu’il a ralenti, mais ce n’est pas vrai que ce gars-là, qui mérite d’entrée de jeu de se retrouver au Temple de la renommée, pourrait terminer sa carrière de cette façon. C’est un gars qui est capable de nous surprendre encore une fois demain.»