LNH

Tuukka Rask fait mal paraître les Maple Leafs

Tuukka Rask fait mal paraître les Maple Leafs

Félix Séguin

Publié 14 mai
Mis à jour 14 mai

Le 24 juin 2006, les Bruins de Boston procédaient à une transaction qui allait avoir des répercussions positives sur l’organisation pour les 15 prochaines années.

Cette journée-là, les Bruins décidaient d’échanger le gardien Andrew Raycroft aux Maple Leafs de Toronto. En retour, les Bruins obtenaient un gardien que la formation de la Ville Reine avait choisi au premier tour l’année précédente (2005), un certain Tuukka Rask.

À cette époque, Rask venait à peine d’avoir 19 ans et il n’avait toujours pas joué un match dans la Ligue nationale. Il était considéré comme un espoir. Rask avait été nommé le meilleur gardien lors du Championnat du monde junior de 2006.

Pour ce qui est de Raycroft, il était âgé de 26 ans. Après une excellente première saison, lors de laquelle il avait remporté le trophée Calder (2003-04), Raycroft avait déçu à sa deuxième année avec seulement huit victoires en 30 matchs.

De plus, un gardien de 31 ans était arrivé de nulle part, un certain Tim Thomas, lui avait même ravi son poste de numéro un chez les Bruins.

À sa première année chez les Maple Leafs, Raycroft avait connu du succès avec 37 victoires. Cependant, ce fut le début de la fin. Il a joué une autre saison avec les Leafs et a ensuite évolué pour l’Avalanche du Colorado, les Canucks de Vancouver et les Stars de Dallas. Il a pris sa retraite en 2014 après deux saisons disputées en Europe. Raycroft avait 30 ans.

Transaction à sens unique

En attendant que Rask gagne en maturité et en expérience, les Bruins avaient fait confiance à Thomas. Cette décision fut la bonne puisque Thomas a gagné deux fois le trophée Vézina (2009 et 2011) et il a aussi remporté la coupe Stanley ainsi que le trophée Conn-Smythe (2011).

En 2013, les Bruins ont fait toute la place à Rask. Ce dernier a depuis gagné le trophée Vézina (2014) et le Finlandais est aussi devenu le gardien avec le plus de victoires dans l’histoire des Bruins.

Et cette année, Rask pourrait bien mener les Bruins à la coupe Stanley. Il est de loin le joueur plus utile à son équipe depuis le début des séries.

En résumé, Raycroft a joué 91 matchs et signé 39 victoires avec les Maple Leafs. Pour sa part, Rask a disputé jusqu’ici 495 parties avec les Bruins et il a enregistré 265 victoires. Et Rask n’est âgé que de 32 ans.

Une transaction qui fait encore mal paraître les Maple Leafs.