LNH

Timo Meier: une progression fulgurante

Publié | Mis à jour

Timo Meier a impressionné lors du premier match de la série finale de l’Association de l’Ouest en amassant deux buts et une mention d’aide dans un gain de 6 à 3 des Sharks contre les Blues de St. Louis, samedi, à San Jose.

En plus de sa contribution offensive, l’attaquant de 22 ans s’est aussi illustré par son jeu robuste et son implication défensive.

«Il était comme au taureau, a lancé Logan Couture dans une entrevue rapportée par le site LNH.com. Avec sa force, quand il patine, il est difficile à battre défensivement. On est chanceux de l’avoir sur notre trio.»

«Je pense qu’il a été vraiment, vraiment bon, autant avec son bâton qu’avec la rondelle, a poursuivi Couture, qui a également inscrit deux buts dans la victoire. Vous avez vu son talent sur le but où il a réussi à contourner le défenseur pour finir le travail. C’est vraiment un bon joueur qui arrive à maturité présentement.»

Franchir les étapes

Ancien joueur des Mooseheads d’Halifax et des Huskies de Rouyn-Noranda, Meier n’a pas connu le succès instantanément dans la Ligue nationale de hockey (LNH). À sa première saison, en 2016-2017, il n’a récolté que six points, dont trois buts, en 34 matchs.

Il a enchaîné avec une campagne de 36 points (21 buts et 15 aides) en 81 matchs en 2017-2018. La saison dernière, Meier a davantage été en mesure de laisser parler son talent, alors qu’il a récolté 30 buts et 36 aides pour 66 points en 78 rencontres. Depuis le début des présentes séries, il a cumulé 13 points (5 buts et 8 aides) en 15 parties.

Couture était aux premières loges pour assister à l’évolution de Meier, qui a été sélectionné par les Sharks en première ronde, neuvième au total, au repêchage de 2015.

«Il a eu des moments difficiles où il voulait marquer tout de suite, ce qui est normal je crois quand tu es un marqueur dans le junior et que tu es choisi tôt au repêchage. J’ai ressenti la même pression quand je voulais faire ma place dans la LNH», a dit Couture.

«Le succès n’est pas arrivé tout de suite, ça a pris du temps. Il s’est accroché, et a trouvé d’autres moyens de contribuer à l’équiper. Il était très physique et les buts ont commencé à arriver. Présentement, c’est un très bon joueur et tout le monde commence à le voir.»