Jakob Pelletier

Photo : Jakob Pelletier Crédit : Simon Clark/Agence QMI

LHJMQ

«Pour moi, c’est le meilleur espoir de la ligue»

Publié | Mis à jour

Jordan Spence a eu la chance de jouer avec Jakob Pelletier à Moncton cette saison et, à ses yeux, il ne fait aucun doute que c’est lui le meilleur espoir de la LHJMQ en vue du repêchage de la LNH, devant Raphaël Lavoie et Samuel Poulin.

«Jakob, c’est un travaillant avec d’excellentes habiletés. Il amène beaucoup sur une patinoire, il peut déranger, effectuer des jeux de finesse et il marque des buts. Pour moi, c’est le meilleur espoir de la ligue. En plus, il a toujours le sourire, est toujours de bonne humeur», a-t-il mentionné au Journal de Québec.

Sur la liste finale de la Centrale de recrutement, publiée à la mi-avril, Lavoie était cependant le joueur de la LHJMQ le mieux classé, au 20e rang, devant Poulin (22e) et Pelletier (27e).

Il y a un mois, plusieurs plaçaient le Russe Vasily Podkolzin comme le troisième meilleur espoir admissible à la prochaine séance de sélection, derrière Jack Hughes et Kaapo Kakko. Il semble toutefois que la lutte soit beaucoup plus serrée.

Podkolzin a connu un Championnat mondial des moins de 18 ans difficile et son manque de production offensive cette saison inquiète.

Le défenseur Bowen Byram, les attaquants américains Alex Turcotte, Trevor Zegras, Matthew Boldy et Cole Caufield ainsi que les joueurs de centre canadiens Kirby Dach, Dylan Cozens et Peyton Krebs semblent tous des candidats possibles pour le troisième rang, détenu par les Blackhawks de Chicago.

Dobson, un modèle

Par ailleurs, Spence a pu profiter de la présence d’un espoir de haut niveau pour la LNH, Noah Dobson, afin de parfaire son jeu. Les deux natifs de «l’île aux patates» s’entraînent ensemble durant la saison estivale et Spence estime avoir beaucoup appris à le côtoyer.

«C’est le genre de joueur que je tente de copier et reproduire le style. Il vient de connaître deux excellentes saisons de suite et on joue un style similaire. Évidemment, je suis un peu plus petit alors je dois aussi me baser sur des défenseurs possédant mon gabarit pour m’améliorer», ajoute celui qui mesure 5 pi 10 po et fait osciller le pèse-personne à 165 lb.