Séries LNH 2019

Domination complète à Boston

Publié | Mis à jour

Est-ce que la belle histoire des Hurricanes tire à sa fin ? Dimanche après-midi, sur la glace du TD Garden de Boston, la troupe de Rod Brind’amour ne semblait pas être du même calibre que les Bruins.

Les locaux ont dominé la rencontre de bout en bout, offrant une véritable leçon de hockey à leurs rivaux. Deux buts de Matt Grzelcyk, ainsi que trois mentions d’assistance de Charlie Coyle et de Torey Krug ont mené les Bruins à un gain facile de 6 à 2.

Cette finale de l’Association de l’Est, menée deux à zéro par les Bostoniens, se transporte maintenant en Caroline. La bonne nouvelle pour les Hurricanes, c’est qu’elle est la seule formation à ne pas avoir encore perdu à domicile depuis le début des présentes séries.

Sauf qu’ils devront faire beaucoup plus que simplement se fier à cette statistique s’ils souhaitent renverser la vapeur. Parlant de statistique, depuis 1981-1982, l’équipe qui prend les devants 2 à 0 dans une finale d’association a atteint la finale 30 fois en 32 occasions (93.8 %).

Le capitaine pris en défaut

Pour augmenter leurs chances de faire tourner le vent, les Hurricanes devront assurément offrir une plus grande efficacité en supériorité numérique. Dimanche, ils ont été incapables de profiter de quatre attaques massives. Depuis le début des séries, ils ont marqué seulement cinq buts en 45 occasions (11,1 %).

Comme si ce n’était pas suffisant, au terme de trois d’entre elles, les Bruins ont déjoué Petr Mrazek.

À l’inverse, les Bruins ont fait bouger les cordages à chacune de leurs deux séquences avec l’avantage d’un homme. Chaque fois, c’est le capitaine Justin Williams qui se trouvait au cachot.

Lors de sa deuxième visite sur le banc, à la suite d’une altercation avec Brad Marchand, la peste des Bruins lui a signifié que ce comportement n’était pas digne d’un capitaine.

Par ailleurs, Marchand peut se considérer chanceux de ne pas avoir écopé d’une punition durant cette rencontre. Son bâton élevé lors de l’altercation avec Williams, une prise de tête à l’endroit d’Andrei Svechnikov et un solide coup de bâton à Justin Faulk n’ont pas été punis.

Bref, mission accomplie pour Marchand, parvenu à déranger l’adversaire sans mettre son équipe dans le pétrin.

La fin de Mrazek ?

En raison de ce revers à sens unique, on peut présumer que Mrazek a disputé son dernier match des présentes séries. Incluant la troisième période du premier match entre ces deux formations, le Tchèque a accordé neuf buts sur 34 tirs, pour un atroce taux d’efficacité de ,735.

Au tour précédent, Curtis McElhinney avait profité d’une blessure à son coéquipier pour remporter, à 35 ans, les trois premières victoires de sa carrière en séries. Au cours de ces trois rencontres, il avait maintenu une moyenne de but alloué de 1,56 et un taux d’efficacité de ,947.

Tâches bien réparties

Ce qui est également de mauvais augure pour les Hurricanes, c’est que les Bruins n’ont pas encore eu besoin de se fier à leur premier trio pour remporter ces deux rencontres. Certes, Patrice Bergeron a fait tout un travail dans le cercle des mises en jeu pour rendre l’attaque massive des Bruins menaçantes.

Toutefois, toutes les unités ont contribué. Dix marqueurs différents ont inscrit les 11 buts des Bruins. Grzelcyk est le seul à avoir touché la cible à deux occasions.

De plus, cette victoire à sens unique a permis à Bruce Cassidy de mettre à contribution tous ses effectifs. À preuve, après Brad Marchand, ce sont Joakim Nordstrom et Sean Kuraly, deux membres du quatrième trio, qui ont été les attaquants ayant vu le plus d’action du côté des Bruins.

En plus de la journée supplémentaire de repos obtenu samedi, cette répartition de l’utilisation des effectifs est une belle façon d’économiser l’énergie de ses meilleurs éléments.

3e période: 

17:32 - BUT - Teuvo Teravainen réduit l'écart à 6-2, mais la remontée des «Canes» s'arrête là.   

11:17 - BUT - Justin Williams prive Tuukka Rask d'un jeu blanc. C'est 6-1. 

04:32 - BUT - Les Bruins ont encore faim! Danton Heinen porte le pointage à 6-0. 

01:10 - BUT - David Backes ajoute à l'avance des Bruins. C'est 5-0.

2e période: 

17:56 - BUT - Matt Grzelcyk inscrit son deuxième but du match. 4-0 Boston. 

03:46 - BUT - Les Bruins marquent un troisième but sans réplique, l’œuvre de Connor Clifton, son 1er des séries. 3-0 Boston. 

1re période: 

18:32 - BUT - Les Bruins profitent d’une pénalité décernée à Justin Williams pour doubler leur avance. Jake DeBrusk porte le pointage à 2-0.

15:22 - BUT - Les Bruins ouvrent la marque grâce à un but de Matt Grzelcyk. 1-0 Boston.