Crédit : AFP

Europe

Le Barça se rachète contre Getafe

AFP

Publié | Mis à jour

Opération rachat réussie pour Barcelone: le champion d'Espagne s'est un peu consolé de l'humiliation européenne subie à Liverpool en battant 2-0 Getafe, délogé par Valence de la quatrième place synonyme de Ligue des champions, dimanche pour la 37e et avant-dernière journée de Liga.

Cinq jours après sa débâcle en demi-finale retour de Ligue des champions à Anfield (4-0), le Barça s'est imposé au Camp Nou sur une frappe à bout portant d'Arturo Vidal (39e) et un but contre son camp du Togolais Djené (89e).

De quoi demander pardon aux supporters catalans... tout en cassant la dynamique de Getafe, qui rêvait d'une qualification historique pour la C1 mais n'a plus son destin en main avant l'ultime journée le week-end prochain.

En haut de tableau, pour le dernier match à domicile de son capitaine Diego Godin, l'Atlético Madrid (2e, 75 pts) a fait match nul 1-1 contre Séville et a mathématiquement confirmé son rang de dauphin du FC Barcelone (1er, 86 pts).

Le Real Madrid de Zinédine Zidane (3e, 68 pts), battu 3-1 par la Real Sociedad, finira troisième.

Valence, vainqueur d'Alavés 3-1, est désormais quatrième (58 pts) à la différence de buts particulière devant Getafe (5e, 58 pts) et disputera à nouveau la C1 l'an prochain s'il gagne son dernier match.

Pour la relégation, le scénario semble se préciser pour savoir qui accompagnera à l'étage inférieur Huesca et le Rayo Vallecano, déjà relégués: Gérone (18e, 37 pts) a perdu 2-1 à domicile contre Levante et a d'infimes chances de se sauver, à trois longueurs du Celta Vigo (40 pts)...

Honneur bafoué

Bref, beaucoup de choses restent à trancher avant la 38e et dernière journée, à commencer par l'attribution du dernier ticket qualificatif pour la C1.

Getafe n'avait besoin que d'un nul au Camp Nou pour garder cette quatrième place et remâchera longtemps la tête de Jorge Molina sur le poteau (88e).

Mais Barcelone, déjà champion, voulait à tout prix gagner pour laver son honneur bafoué à Liverpool. Et si quelques sifflets sont descendus des tribunes avant et pendant le match, le capitaine Lionel Messi, meilleur buteur de Liga (34 buts), a été ovationné.

«Nous devions tous avaler la pilule, l'entraîneur, les joueurs, le public, et c'était important de gagner aujourd'hui», a commenté l'entraîneur Ernesto Valverde.

La mauvaise nouvelle, c'est l'infirmerie barcelonaise qui se remplit: après Luis Suarez (genou), Ousmane Dembélé (cuisse) et Arthur (pubis), le Brésilien Philippe Coutinho est sorti blessé, victime d'une élongation à une cuisse (68e) et sera indisponible environ dix jours. Inquiétant avant la finale de Coupe du Roi le 25 mai contre Valence, dernier objectif de la saison barcelonaise.

Digne sortie pour Godin

Le dauphin du Barça, c'est officiellement l'Atlético: le club «colchonero» a assuré l'essentiel avec un nul 1-1 contre Séville, buts de Koke (30e) et de Pablo Sarabia (70e).

Mais l'essentiel était ailleurs pour les "Colchoneros", qui ont réservé une digne sortie à leur capitaine Godin (33 ans), les yeux rougis pour son dernier match au stade Metropolitano après l'annonce cette semaine de son départ en fin de saison.

«Je voulais profiter de chaque minute, de chaque instant, et c'était compliqué de faire la part des choses entre les sentiments et le jeu», a commenté Godin, annoncé à l'Inter Milan.

Côté Real Madrid, l'équipe de Zinédine Zidane a poursuivi sa fin de saison en roue libre avec une défaite 3-1 à Saint-Sébastien. 

Malgré le premier but sous le maillot merengue de la recrue hivernale Brahim Diaz au bout d'un joli festival (6e), la "Maison-Blanche" a craqué sur des buts de Mikel Merino (26e), Joseba Zaldua (57e) et Ander Barrenetxea (67e). 

Les Madrilènes ont été réduits à dix toute la seconde période après que Jesus Vallejo a provoqué une pénalité pour une main volontaire. Thibaut Courtois a néanmoins stoppé la tentative du Brésilien Willian José (40e).