Crédit : AFP

F1

F1: Lewis Hamilton triomphe; Lance Stroll forcé à l'abandon

Publié | Mis à jour

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Formule 1 d'Espagne, dimanche.

De son côté, le Québécois Lance Stroll (Racing Point) n'a pas franchi le fil d'arrivée en raison d'un accrochage avec le Britannique Lando Norris (McLaren) en deuxième moitié de course.

Au 46e tour, Norris a été un peu trop entreprenant en tentant de dépasser le Québécois et les deux véhicules sont entrés en contact avant de finir à l’extérieur de la piste.

En raison de cet accident, la voiture de sécurité a été déployée.

«Je n’ai pas encore vu la reprise vidéo de l’accident, a dit Stroll, au site de son écurie. J’ai freiné alors que j’étais à l’intérieur et qu’il [Norris] était à l’extérieur. Je devais ensuite tourner à gauche. Malheureusement, il n’y avait pas assez de place pour deux voitures. Il n’y a pas grand-chose que je pouvais faire.»

«Ce fut un week-end difficile pour notre équipe, a-t-il ajouté. Nous devons vite l’oublier et nous concentrer sur Monaco.»

Le Grand Prix de Monaco aura lieu dans deux semaines.

Il s’agit d’une fin de course à l’image du week-end pour Stroll, qui s’était notamment contenté du 17e meilleur chrono en qualifications, samedi.

Valtteri Bottas (Mercedes), détenteur de la position de tête en début d'épreuve avant qu'Hamilton ne la lui ravisse au premier virage, et Max Verstappen (Red Bull) ont complété le podium.

Pour la cinquième fois de la saison en cinq Grands Prix, les voitures de l'écurie Mercedes terminent en première et deuxième positions.

«Hamilton a encore montré une belle maîtrise. Il a été royal du début à la fin de la course. Cet autre doublé de Mercedes est une gifle monumentale pour Ferrari. Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont même terminé derrière Max Verstappen, de Red Bull. Ça, c’est une gifle incroyable», a commenté l’analyste F1 de TVA Sports, Christian Tortora.

«On dit que les monoplaces de Ferrari ne sont pas terribles dans les parties sinueuses. Ça m’inquiète un peu pour le Grand Prix de Monaco dans deux semaines, où ce n’est qu’un tourniquet. Si elles ne sont pas bonnes dans les virages serrés, je ne sais pas ce qu’elles vont faire là!» 

Classement de la course

  1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
  2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) à 4.074
  3. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) à 7.679
  4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 9.167
  5. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 13.361
  6. Pierre Gasly (FRA/Red Bull-Honda) à 19.576
  7. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 28.159
  8. Carlos Sainz Jr (ESP/McLaren-Renault) à 32.342
  9. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) à 33.056
  10. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 34.641
  11. Alexander Albon (THA/Toro Rosso-Honda) à 35.445
  12. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 36.758
  13. Nico Hülkenberg (GER/Renault) à 39.241
  14. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari) à 41.803
  15. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes) à 46.877
  16. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari) à 47.691
  17. George Russell (GBR/Williams-Mercedes) à 1 tour
  18. Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes) à 1 tour

Abandons

  • Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes): accident 44e tour
  • Lando Norris (GBR/McLaren-Renault): accident 44e tour