Crédit : Marc DesRosiers / Agence QMI

Canadiens

CH: le futur s’annonce prometteur

Publié | Mis à jour

Soyons honnêtes. Dans les 10 dernières années, les amateurs des Canadiens de Montréal n’ont pas été très choyés en ce qui a trait au repêchage et au bassin d’espoirs du club.

Les sélections du Bleu-Blanc-Rouge, à de (trop!) nombreuses reprises, ne se sont pas développées tel qu’anticipé, ont été échangées ou n’ont tout simplement pas été à niveau.

En fait, présentement, la formation du Tricolore ne compte que six joueurs (Price, Gallagher, Lehkonen, Mete, Juulsen, Kotkaniemi) que l’équipe a elle-même repêchés.

Dans le cas de Price, son année de repêchage remonte à 2005. Ce n’est pas hier!

Le portrait n’a guère été plus reluisant du côté des jeunes joueurs acquis par transaction. Entre 2005 et 2017, pouvez-vous nommer un espoir qui, par le biais d’un échange, a permis au club d’atteindre le niveau supérieur?

Fort heureusement, plusieurs éléments laissent présager que la tendance est sur le point de changer et que les Canadiens, après tant d’années de vaches maigres, sont sur le point de voir émerger dans leurs rangs quantité de prometteurs patineurs.

Nouvelle direction

Soudainement, on voit progresser les Ryan Poehling, Jesperi Koktaniemi, Alexander Romanov, Josh Brook, Jesse Ylonen et Cayden Primeau (que le CH a tous repêchés!) et on se dit que les saisons à venir nous apporteront assurément plus de lumière que les dernières.

Et les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là!

Figurez-vous que Joël Teasdale, à qui les Canadiens ont accordé un contrat à l’automne, a conclu les séries éliminatoires de la LHJMQ au premier rang des pointeurs du circuit.

Le porte-couleurs des Huskies de Rouyn-Noranda, qu’on reverra au tournoi de la Coupe Memorial, a récolté pas moins de 34 points, dont 14 buts, en seulement 20 parties.

Joel Teasdale
Crédit photo : Capture d'écran

En Ontario, Nick Suzuki, obtenu dans la transaction envoyant Max Pacioretty à Vegas, est en train de tout casser. Le petit attaquant compte 42 points en seulement 24 matchs! Oui, oui... Vous avez bien lu!

Au cours des 10 dernières années dans la Ligue junior de l’Ontario, seuls Connor McDavid (49), Mitch Marner (44), Mark Scheifele (41) et Matthew Tkachuk (40) ont conclu leur parcours éliminatoire avec davantage de points.

Évidemment, Suzuki trône lui aussi au sommet du classement des pointeurs de sa ligue. 

Sans être gage de succès, le rendement des espoirs des Canadiens est très encourageant et donne envie d’y croire.

Les prochaines années nous dirons si nous avons été trop optimistes...