Impact

Rémi Garde s'en prend à l'arbitre et à... la MLS

Publié | Mis à jour

Rémi Garde fulminait après le revers de 2-1 de l’Impact de Montréal à Cincinnati, samedi.

Écoutez ses commentaires, ci-dessus.

L’instructeur en chef du Bleu-blanc-noir en voulait aux officiels pour le but refusé à Max Urutti pour cause de hors-jeu en première demie. La reprise vidéo a été consultée, mais les explications n’ont visiblement pas convaincu le pilote français.

«Ils n’ont pas vu le hors-jeu. L’autre explication que j’ai eue, je la garde pour moi parce que je suis très énervé. Je préfère garder ça pour moi.»

À savoir pourquoi le but n’a pas été accordé après la consultation des images, Garde s’expliquait mal cette décision. Au point où il s’est permis de critiquer le déroulement de l’arbitrage lors des récents passages de l'Impact dans l’Ohio.

«Quand on vient jouer dans l’Ohio, on a toujours des petits problèmes. Si vous vous souvenez de Columbus l’an dernier, lorsqu’on a reçu deux punitions, dont une à la 94e minute.»

«Je ne crois pas que ce soit bêtement un hasard», a-t-il soutenu, en rappelant que ce n’est pas la première fois qu’un officiel originaire de cet État soit d’office dans pareille circonstance.

Encore un match à l’extérieur

Garde a aussi critiqué la MLS pour le calendrier éreintant qui est imposé à sa troupe depuis le début de la campagne.

Voici cinq de ses principaux commentaires à l’égard du circuit Garber :

«Mes joueurs sont des héros, a-t-il souligné. Depuis deux mois, dix matchs à l’extérieur en si peu de temps. Les enchaîner. Jouer en milieu de semaine et être la dernière équipe qui joue à 20h, être la première qui joue à 13h.

«Je l’ai vu depuis le début. Je l’ai dit que ce n’est pas normal. Il faut une équité dans cette ligue. Il faut que l’Impact soit mieux respecté.»

«La fatigue des joueurs.. vous voyez bien que j’ai plus de blessés que de joueurs valides. Il y a un problème quelque part.»

«Nous faire rejouer aujourd’hui à 13h en pleine chaleur à l’étranger sur un terrain pas digne de son nom. Ce n’est pas nous respecter.»

«Ce match-là, je ne sais pas comment on l’a perdu. On devait sortir au minimum avec un point. Je suis très fier de ce qu’ils ont fait. La pression qu’on a appliquée à la fin, c’est de bon augure pour le prochain match.»