LHJMQ

Huskies: gagner pour Jacob Neveu

Huskies: gagner pour Jacob Neveu

Mikaël Lalancette

Publié 10 mai
Mis à jour 10 mai

En l’emportant jeudi soir à Rouyn-Noranda, les Huskies ont pris une sérieuse option sur la coupe du Président, qui pourrait être soulevée ce samedi à Halifax.

Les quatre buts marqués en 14 minutes ont suffi pour couler les Mooseheads, qui ont tout de même rebondi dans le match. N’eut été de l’arrêt spectaculaire de Samuel Harvey dans un moment clé en fin de rencontre, on aurait peut-être eu besoin d’une prolongation pour décider de l’issue de ce match pivot.

Pour un deuxième match local consécutif, les Huskies ont perdu un soldat au front. Après Jacob Neveu qui a été victime d’une fracture de la mâchoire lors de la prolongation du match numéro deux, ce fut au tour de Jakub Lauko de tomber au combat dans le cinquième match de la série.

Blessé à un genou, Lauko est un élément important de l’attaque des Huskies, même s’il avait été blanchi de la feuille de pointage lors des quatre premiers duels de la finale. Il a multiplié les occasions de marquer sans parvenir à déjouer Alexis Gravel.

Les blessures à des éléments importants en séries, ça fait partie du jeu, mais jusqu’à maintenant les Huskies n’ont pas été très chanceux.

Les troupiers de l’entraîneur-chef Mario Pouliot avaient pourtant évité le pire lors des trois premiers tours éliminatoires, en balayant leurs rivaux des deuxième et troisième tours des séries. Ce sont deux joueurs importants qui viennent de se blesser en finale.

En ce moment, la blessure qui fait le plus mal aux Huskies, c’est la perte de Neveu (vidéo ci-dessus), le meilleur défenseur défensif cette saison dans la LHJMQ.

Son entraîneur et ses coéquipiers ont été affectés de le voir souffrir de cette façon, lui qui porte l’uniforme des Huskies depuis le début de sa carrière junior.

On a craint le pire dans les heures qui ont suivi sa blessure à la bouche. Le personnel médical qui l’a pris en charge craignait de le voir perdre toutes ses dents d’un côté.

L’espoir de le voir revenir au jeu lors du tournoi de la Coupe Memorial est presque nul, mais les nouvelles semblent encourageantes dans son cas. Il a peut-être évité le pire.

Ironie du sort, Neveu étudie dans le domaine de la médecine dentaire...

Le défenseur de 20 ans a rendu visite à ses coéquipiers jeudi matin à l’Aréna Iamgold. Même fragilisé, il tenait à être là pour ses coéquipiers.

Quelques heures après sa blessure, les joueurs des Huskies ont été nombreux à lui envoyer des messages de soutien.

«Ça nous a fait mal de le voir dans cet état, a admis Harvey. Dès le lendemain, je lui ai écrit pour lui dire qu’on allait tout faire pour gagner pour lui.»

Pouliot devient émotif quand il parle de son vétéran défenseur.

«Lors des matchs trois et quatre à Halifax, il m’a envoyé un message. Je lui répondu que j’étais sur le coin d’une rue, à Halifax, en train lire son message et de pleurer.»

Neveu accompagne ses coéquipiers en Nouvelle-Écosse pour le sixième match de la série.

Un vrai de vrai, lui qui a déjà subi une fracture de la cheville suivie de complications à la jambe puis d'une mononucléose à son année de repêchage.

Juste ça!

La vie est parfois injuste, mais c’est la triste réalité des séries. Plus c’est long, plus l’adversité devient grande.

Chez les Mooseheads, l'équipe voudra éviter l'élimination à domicile. Halifax a bien réagi dans des situations de pression cette saison.

Ce sera intéressant de surveiller comment les Mooseheads vont réagir, eux qui ont montré une belle résilience depuis le début de la saison, particulièrement en séries.

Ça promet d'être un excellent match.