Tony Romo

Photo : Tony Romo Crédit : AFP

Golf

Déjà la fin pour Tony Romo

Publié | Mis à jour

Le Sud-Coréen Sung Kang a réussi une deuxième ronde de 61 (-10), vendredi, à Dallas, pour se hisser en tête du classement du tournoi AT&T Byron Nelson.

Troisième à l’issue de la ronde initiale, Kang a pris les commandes de l’épreuve en calant pas moins de 10 oiselets à sa deuxième sortie. Avec un cumulatif de 126 (-16), il a quatre coups d’avance sur ses deux plus proches rivaux, les Américains Matt Every et Tyler Duncun.

Every a bondi de deux échelons en réalisant une deuxième ronde de 65 (-6) en autant de jours. Quant à Duncun, il a maintenu sa place au deuxième rang en jouant 66 (-5).

De son côté, l’Américain Brooks Koepka est toujours quatrième. Il accuse présentement cinq coups de retard sur le meneur.

Tony Romo s’arrête

À son deuxième tournoi sur le circuit de la PGA, l’ancien quart-arrière des Cowboys de Dallas Tony Romo n’a pas réussi à faire la coupure.

L’athlète de 39 ans a conclu sa journée avec un pointage de 74 (+3) après avoir enregistré trois oiselets, quatre bogueys et un double boguey. Il a terminé l’épreuve au 148e rang, avec un pointage cumulatif de 150 (+8).

Du côté des Canadiens, seul Roger Sloan a réussi à se qualifier pour les rondes de la fin de semaine. L’Albertain de 31 ans a fait un bond de 46 places au classement après avoir joué 68 (-3) vendredi. Il a notamment enregistré six oiselets et trois bogueys. Présentement 67e, il a 14 coups de retard sur Kang.

Pour leur part, les Canadiens Mackenzie Hughes, David Hearn, Adam Svensson, Ben Silverman et Nick Taylor n’ont pas été en mesure de se qualifier pour les troisième et quatrième rondes.