Crédit : AFP

Séries LNH 2019

«La plus grosse décision» de Matt Duchene

Publié | Mis à jour

Échangé à Columbus en février dernier, Matt Duchene a peut-être déjà disputé son dernier match avec les Blue Jackets. Si c’est le cas, le parcours aura été court, trop court au goût de l’attaquant canadien qui tente encore de digérer l’élimination de son équipe aux mains des Bruins de Boston, lundi.

«Avec le recul, je crois que c’est encore pire puisqu’on réalise à quel point nous étions proches (de la finale d’association), a confié Duchene mercredi en entrevue à LNH.com.

«Deux très bonnes équipes s’affrontaient et je pense que la série aurait pu aller d’un côté comme de l’autre, a poursuivi l’attaquant de 28 ans, qui devrait devenir joueur autonome le 1er juillet prochain. C’était un peu comme tirer à pile ou face entre nous et eux pour savoir qui allait avoir le rebond, compter au bon moment, faire le gros arrêt, frapper la barre ou le poteau....»

En seulement 33 matchs avec la troupe de John Tortorella, Duchene a rapidement trouvé sa place et s’avérait déjà un élément central sur le plan offensif. Le Canadien s’estime d’ailleurs chanceux d’être devenu un membre des Blue Jackets.

«Je sentais vraiment qu’on avait un groupe spécial. Mais à la fin de chaque année, qu’on gagne la coupe ou non, il y a toujours des changements qui suivent. Ce sera le cas ici aussi. Ça a été une belle expérience de jouer ensemble et de faire tout ce que nous avons fait. De toute évidence, ç'a été important aussi pour la ville de Columbus. D’ailleurs, je n’ai que du bien à dire de la ville et des partisans qui nous soutiennent.»

Une décision de hockey

Bien qu’il se plaise à Columbus, Duchene souhaite prendre son temps et consulter son entourage pour prendre la meilleure décision possible concernant son avenir. Quoi qu’il en soit, il est clair sur un point : sa décision en sera une reliée au hockey.

«Mon intention est d’explorer toutes les possibilités. J’ai vraiment aimé mon temps ici et on va certainement discuter avec l’organisation (...) On verra comment tout ça va progresser. Mais c’est un moment important pour moi, et je devrai probablement prendre la plus grosse décision que j’aurai eu à prendre jusqu’ici.»

Le sort de ses coéquipiers Artemi Panarin et Sergei Bobrovsky, qui deviendront aussi joueurs autonomes, pourrait influencer sa décision.

Un autre déménagement?

Duchene pourrait joindre une quatrième équipe en deux ans, après l’Avalanche du Colorado, les Sénateurs d’Ottawa et les Blue Jackets. Il croit d’ailleurs que ses expériences des dernières années lui seront profitables dans sa réflexion.

«Ça m’a permis de voir des choses que j’aime et d’autres que j’aime moins, d’apprendre, et de confirmer certaines de mes croyances. Autant que ç'a été dur de bouger autant, ç'a été une bonne expérience. Cela m’a aidé à comprendre ce que je voulais. Je suis chanceux d’avoir eu toutes ces possibilités.»