Crédit : Sébastien St-Jean / Agence QMI

Séries LNH 2019

Une belle soirée gâchée pour Marc-Édouard Vlasic

Publié | Mis à jour

Si les Sharks de San Jose n’ont pas été en mesure d’éliminer l’Avalanche du Colorado lundi soir, ce n’est certainement pas de la faute au défenseur québécois Marc-Édouard Vlasic.

L’athlète originaire de Montréal a inscrit deux buts dans la défaite de 4 à 3 des siens en prolongation. Au total, les Sharks sont revenus de l’arrière trois fois au cours de cette rencontre.

«C’est bon à voir, mais nous n’avons pas été en mesure de conclure, a réagi Vlasic, cité sur le site web de la Ligue nationale de hockey. Nous avions la chance de les achever et nous ne l’avons pas fait.»

Ayant d’abord créé l’égalité 1 à 1 en deuxième période, le défenseur québécois est celui qui a forcé la tenue de la période supplémentaire grâce à un but avec 2 min 28 s à écouler au troisième tiers.

Il marquait à ce moment-là son troisième filet en 11 matchs depuis le début des séries. Il s’agit là d’une production exceptionnelle pour Vlasic, qui a totalisé le même nombre de buts en 72 rencontres durant la saison régulière.

Fournir un meilleur effort

La capitaine de l’Avalanche, Gabriel Landeskog, a gâché la belle performance de Vlasic en marquant durant la troisième minute de la prolongation.

«Nous n’avons pas suffisamment bien joué pour gagner ce match, a tranché l’attaquant des Sharks Timo Meier. Nous devrons fournir un meilleur effort lors du septième match. Ça va être bruyant dans notre amphithéâtre. Nous devrons nous présenter et jouer notre meilleur hockey.»

Une question demeure en suspens en vue de la septième et ultime partie, ce mercredi contre l’Avalanche : le capitaine des Sharks Joe Pavelski sera-t-il de retour au jeu? Celui-ci a raté un sixième match consécutif en raison d’une commotion cérébrale subie durant la fameuse septième rencontre face aux Golden Knights de Vegas, au premier tour. Il a patiné avant le match de lundi, mais n’a pu prendre part à l'affrontement.