LNH

Ken Holland nommé directeur général des Oilers

Publié | Mis à jour

Les Oilers d’Edmonton ont officialisé l’embauche de Ken Holland à titre de directeur général au cours d’une conférence de presse, mardi midi.

L’organisation albertaine a présenté son nouveau DG en présence du président Bob Nicholson et du propriétaire Daryl Katz. Selon ce qu’avait indiqué le réseau Sportsnet la veille, Holland a accepté un contrat de cinq ans, d’une valeur approximative annuelle de 5 millions $.

Tous les gens concernés semblaient enchantés par l’arrivée de Holland, à commencer par le principal intéressé.

«C’est une journée excitante pour moi et ma famille. Je suis un gars de la Colombie-Britannique, j’ai porté l’uniforme des Tigers de Medecine Hat dans les rangs juniors, je suis familier avec l’histoire des Oilers d’Edmonton et j’aime les Prairies», a-t-il énuméré, tout en remerciant son ancienne équipe, les Red Wings de Detroit, «qui m’ont fait une offre formidable pour rester».

«Il y a plusieurs éléments de qualité déjà en place ici et, compte tenu de ma relation avec Bob et l’engagement à gagner de Daryl, je crois qu’il s’agissait de la combinaison parfaite pour moi», a-t-il ajouté.

Les Wings reconnaissants

L’homme de 63 ans avait été relégué au rôle de vice-président senior par les Red Wings après qu’ils eurent embauché Steve Yzerman à titre de DG le mois dernier. Il a passé 36 ans au sein de cette organisation, incluant 22 comme DG. Le club a remporté trois coupes Stanley sous sa gouverne.

«Ken est un ami depuis que j’ai été repêché en 1983. Nous avons été coéquipiers et il a assumé diverses fonctions administratives pendant ma carrière de joueur. Il a été mon mentor quand je suis devenu dirigeant. Peu de DG de la ligue ont accompli autant de choses que lui et je considère un privilège le fait d’avoir pu apprendre de lui à Detroit et pendant notre passage à Hockey Canada», a affirmé Yzerman sur le compte Twitter des Wings.

«Nous savions qu’il y avait de fortes probabilités de voir d’autres concessions s’intéresser à lui après que Steve Yzerman eut été nommé DG. Cela montre à quel point Ken est admiré et respecté partout dans le circuit», a ajouté le président et chef de la direction des Wings, Christopher Illitch.

Plus de stabilité

Edmonton a terminé à l’avant-dernier rang de l’Association de l’Ouest en 2018-2019. L’équipe a limogé le DG Peter Chiarelli en cours d’année à cause d’insuccès répétés sur la glace.

«La culture organisationnelle concerne les gens que vous embauchez; ceux-ci doivent se préoccuper du logo de leur équipe. Je dois aussi changer cette culture en assurant une plus grande stabilité et pour cela, il faut choisir les bonnes personnes, a mentionné Holland. J’aimerais penser qu’on parle déjà de séries pour 2019-2020.»