Crédit : Simon Clark/Agence QMI

LHJMQ

Le Drakkar montre la porte à son entraîneur-chef

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau, Martin Bernard, a subi le couperet mardi, car l’équipe a choisi de ne pas renouveler son contrat.

En poste durant les trois dernières campagnes, Bernard a payé la note pour l’élimination du club au premier tour contre les Wildcats de Moncton ce printemps. Le club avait terminé le calendrier régulier au deuxième rang de l’Association de l’Est avec 102 points.

«Merci à l’organisation du Drakkar et [au directeur général] Steve Ahern de m’avoir donné le privilège de diriger cette formation au cours des trois dernières années, a écrit Bernard sur son compte Twitter. Aux partisans de l’équipe, que je considère comme étant parmi les meilleurs de la ligue, sachez que mon mandat de trois ans était de développer une équipe compétitive pour cette saison et je quitte l’organisation avec une certaine fierté de vous avoir fait vivre, avec les joueurs, l’une des meilleures saisons de l’histoire du club.

«Malheureusement, rien ne pourra effacer la douleur, autant pour vous que pour moi, de cette élimination en première ronde.»

Au cours de ses deux premières années à la barre de la formation, l’instructeur-chef déchu avait également vu sa troupe plier l’échine en ronde initiale. Avant de se joindre au Drakkar, il avait dirigé les Tigres de Victoriaville et les Cataractes de Shawinigan, menant ces derniers à la finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en 2015-2016.

Par ailleurs, le Drakkar a précisé que le processus d’embauche du remplaçant de Bernard était en cours, invitant les intéressés à se manifester par courriel.

Jeudi dernier, l’organisation de la Côte-Nord avait confirmé le retour d’Ahern la saison prochaine.