Jack Hughes

Photo : Jack Hughes Crédit : Rena Laverty - USA Hockey

LNH

Jack Hughes marque l'histoire du Championnat mondial

Publié | Mis à jour

Classé au premier échelon par la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey (LNH) en vue du prochain repêchage, l’espoir américain Jack Hughes refuse de voir le Championnat du monde de hockey comme une dernière occasion de se faire valoir.

Âgé de 17 ans, l’attaquant voit plutôt ce tournoi international, qui s’amorcera vendredi, comme une opportunité de faire un premier pas au niveau professionnel.

«Le Mondial ne concerne pas le repêchage selon moi. Il s’agit plutôt de devenir un pro et d’apprendre les systèmes», a dit Hughes au site officiel de la LNH, lundi.

«Pour moi, c’est plutôt une rare occasion de jouer avec plusieurs vedettes américaines. Ryan Suter, [Patrick] Kane, Dylan Larkin, Johnny Gaudreau... ce sont tous des joueurs de haut niveau. Juste d’être près d’eux, de leur parler, d’apprendre, ça m’aidera dans ma préparation pour la prochaine saison.»

Amour fraternel

Entouré de vétérans talentueux, Hughes devrait se voir attribuer un rôle plus secondaire lors de cette compétition. Une situation qui ne devrait pas surprendre le principal intéressé, qui sera le plus jeune Américain à représenter son pays dans l’histoire du Mondial.

Pour l’appuyer et l’aider, il pourra compter sur l’aide de son frère Quinn, qui a déjà participé au Championnat l’année dernière et qui a disputé cinq parties avec les Canucks de Vancouver à la fin de la dernière saison. Les deux frères seront d’ailleurs cochambreurs en Slovaquie.

«Combien de fois avez-vous l’occasion de côtoyer et de jouer au hockey avec votre frère sur une grande scène comme celle-ci? C’est excitant», a lancé Jack.

De plus, Hughes et ses coéquipiers sont dirigés par John Hynes, l’entraîneur-chef des Devils du New Jersey... qui détiennent le tout premier choix au repêchage. Il s’agit donc peut-être du début d’une longue association entre Hughes et Hynes.

«Je viens tout juste de rencontrer Hynes et nous avons parlé un peu, a dit Hughes. Je vais apprendre à le connaître lors des prochaines semaines, mais il a l’air d’un gars très sympathique.»

Les Américains ont par ailleurs amorcé mardi leur préparation en jouant un match préparatoire à Mannheim, en Allemagne, contre la formation nationale de ce pays. Ils ont gagné 5 à 2. Hughes a récolté une mention d’aide sur un but de James van Riemsdyk. À voir ci-dessous.