Tennis

Le plus grand défi de la carrière d'Auger-Aliassime

Publié | Mis à jour

Félix Auger-Aliassime compte sur une feuille de route déjà mieux garnie que la plupart des joueurs de tennis de son âge. N’empêche, il n’a jamais affronté Rafael Nadal, encore moins sur sa surface de prédilection, la terre battue.

Fort d’une victoire haute en émotions face à son bon ami Denis Shapovalov dimanche, le Québécois fera certainement face au plus grand défi de sa carrière mercredi, au deuxième tour du Masters de Madrid.

«C’est clair que ce sera l’un de ses plus grands défis, a reconnu son entraîneur Guillaume Marx lors d’un entretien téléphonique, lundi. C’est le meilleur joueur qu’il ait jamais affronté. Il va prendre encore de l’expérience avec ce match.»

Nadal, deuxième raquette mondiale, règne sur la terre battue depuis une douzaine d’années, mais il n’est toujours pas parvenu à atteindre une finale sur cette surface. Il s’est incliné en demi-finale, coup sur coup, tout d’abord face à Fabio Fognini à Monte-Carlo, puis face à Dominic Thiem, à Barcelone.

Coup droit

Il s’agit de la première fois en quatre ans que Nadal se présente à Madrid sans avoir remporté au moins un des deux tournois précédents. Toutefois, jamais il n’a perdu deux matchs de suite sur terre battue dans toute sa carrière.

L’Espagnol a bénéficié d’ailleurs d’un laissez-passer au premier tour, une bonne nouvelle puisque son équipe a fait savoir qu’il avait été envoyé au repos forcé en raison de problèmes gastriques.

Selon l’entraîneur Marx, l’une des clés pour Auger-Aliassime sera de ne pas se laisser prendre par le piège d’être intimidé par la prestance et la feuille de route de Nadal, même s’il estime que le respect éprouvé pour le deuxième joueur au monde pourrait faire sortir le meilleur de son jeune protégé.

Surtout, Félix devra s’assurer de bien contrer le coup droit dévastateur de l’Espagnol s’il désire l’emporter, ajoute-t-il.

Bonne progression

Aliassime a remporté un seul de ses quatre affrontements contre des joueurs classés dans le top 10 de l’ATP depuis le début de sa carrière, soit contre Stefanos Tsitsipas, classé 10e au monde lors de leur match au deuxième tour de l’Omnium BNP Paribas d’Indian Wells, en mars.

Depuis ce temps, il s’est incliné face à John Isner (neuvième à l’époque) en demi-finale à Miami, contre Alexander Zverev (troisième) au deuxième tour à Monte-Carlo, puis face à Kai Nishikori (septième) au troisième tour, à Barcelone.

La victoire d’Aliassime dimanche contre son bon ami Denis Shapovalov, au premier tour, était sa troisième en cinq parties sur cette surface en 2019.

«Son début de saison sur terre battue est très satisfaisant. Il démontre une belle progression», ajoute Marx, l’un des deux entraîneurs de Tennis Canada à travailler avec le Québécois, l’autre étant Frédéric Fontang.

La jeune sensation pourra assurément bâtir sur ce gain émotif contre son vieux pote, mercredi, face à Nadal.

«Je suis très content. J’ai réussi à mettre la nervosité de côté et jouer mon jeu. J’ai été agressif et solide au bon moment et j’ai bien servi tout le match. J’ai été capable de suivre le plan de match. Je suis content de passer au prochain tour et j’espère tout donner contre Rafa», avait exprimé le tennisman québécois après coup.

Le premier tour du Masters 1000 de Madrid se conclura mardi avec l’entrée en scène de Novak Djokovic et Roger Federer.

En bref

L’ATP a d’ailleurs dévoilé son nouveau classement mondial lundi et Félix Auger-Aliassime n’a pas bougé, toujours 30e, tout comme ses compatriotes Milos Raonis (16e) et Shapovalov (20e). Au sommet, Federer s’est emparé du troisième rang au monde jusque-là détenu par Alexander Zverev. Novak Djokovic et Nadal le devancent dans l’ordre.

Rafael Nadal | 32 ans | 2e au monde

Fiche 2019 : 17-4

Fiche ATP : 985-193

Titres : 80

Gains : 105 531 670 $

Félix Auger-Aliassime | 18 ans | 30e au monde

Fiche 2019 : 17-9

Fiche ATP : 23-19

Titres : 0

Gains :1 095 570 $