Crédit : AFP

Séries LNH 2019

«C’est notre dernière chance de rester en vie»

Publié | Mis à jour

John Tortorella a déjà dit que les Blue Jackets retourneront à Boston pour y jouer un septième match. Même s’ils feront face à l’élimination pour une première fois depuis le début des séries, les Jackets restaient calmes et en confiance à quelques heures de la sixième rencontre face aux Bruins, lundi.

«John a toujours eu confiance en notre groupe, a dit le défenseur David Savard. Il n’arrête pas de nous le dire. C’était décevant de perdre le dernier match, mais il faut l’oublier. Nous avons un seul objectif et c’est de gagner le sixième match.»

«Nous avons eu quelques parties en fin de saison où nous devions absolument l’emporter, a poursuivi Savard. Ce sera la même chose ce soir. Nous garderons la même mentalité. Nous devons imposer notre rythme.»

Savard n’a pas recyclé le cliché d’un match comme les autres.

«Il y aura plus d’excitation, il n’y a pas de doute, a-t-il répliqué. C’est notre dernière chance de rester en vie. Nous serons prêts. Oui, j’aurai probablement plus de difficulté à faire ma sieste cet après-midi, mais ce n’est pas grave.»

Pour prolonger leur saison, les Blue Jackets auront intérêt à ralentir le premier trio des Bruins, celui de Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak. Discrets en début de série, les trois canons des Bruins ont amassé 11 points à leurs deux derniers affrontements.

«Ils sont de bons joueurs et ils trouvent des façons de faire de bons jeux, a résumé Savard. Nous devrons faire un meilleur boulot contre eux pour limiter leurs chances de marquer. Dans les batailles à un contre un, nous devrons être meilleurs. Il faut les empêcher de bouger dans notre territoire, c’est là qu’ils nous placent dans le trouble quand ils ont le temps de réussir leurs passes et de patiner.»

L’expérience des Bruins

Dans le camp des Bruins, c’était la routine habituelle. Ils ont sauté sur la glace du Nationwide Arena dans la bonne humeur.

«Il faut continuer à s’amuser, a dit Bergeron. Nous sommes dans une position où nous pouvons terminer la série dès ce soir. Quand le match commencera, nous serons prêts. Le travail et l’exécution seront là, mais il ne faut jamais oublier d’avoir du plaisir.»

Si les Blue Jackets apporteront fort possiblement des changements à leur formation, les Bruins miseront sur la même formation qu’au dernier match.

On ne touche pas à une combinaison gagnante.

Du côté des Jackets, le Français Alexandre Texier devrait retrouver sa place à l’attaque à la place d’Alexander Wennberg. Le Finlandais Markus Hannikainen pourrait aussi jouer un premier match depuis le début des séries. Tortorella n’a rien confirmé, mais il devrait revenir à une formation avec 12 attaquants et six défenseurs.