Crédit : AFP

Canadiens

Cinq candidats pour seconder Carey Price

Publié | Mis à jour

Avec le départ confirmé d’Antti Niemi, les Canadiens de Montréal ont trois options devant eux : faire confiance à un de leurs jeunes gardiens, embaucher un vétéran sur le marché des joueurs autonomes ou conclure une transaction pour dénicher un réserviste de qualité.

À lire aussi : Un gardien des Hurricanes pour aider Carey Price?

Charlie Lindgren n’a disputé qu’un seul match avec le grand club en 2018-2019, après avoir partagé le filet avec Michael McNiven (30 présences) à Laval. Et bien que ces élèves démontrent du potentiel, rien n’indique que le premier a un poste assuré comme auxiliaire à Carey Price.

Puis il y a le prodigieux Cayden Primeau, qui sort des rangs universitaires américains, et qui n’a aucune expérience au niveau professionnel. Saura-t-il forcer la main au CH?

Lors de la dernière campagne, Niemi a obtenu 17 départs et il a eu un rendement de 8-6-2 (18 points).

Si jamais les décideurs du Tricolore souhaitaient donner au maximum 60 départs à Carey Price, cela laisserait une vingtaine de départs à son substitut, donc une possibilité de récolter entre 30 et 40 points pour l’équipe.

En vue du premier juillet, plusieurs vétérans pourraient avoir le profil idéal. En voici cinq :

Joonas Korpisalo

Fiche en 2018-2019 : 10-7-3
Équipe : Columbus

Les Blue Jackets ont beaucoup d’incertitude entre les poteaux en vue de la prochaine saison. Sergei Bobrovsky renégociera-t-il une nouvelle entente avec l’équipe? Sinon, ils devront décider que faire avec le poste de numéro un et possiblement celui de numéro deux.

Âgé de 25 ans, Korpisalo sera joueur autonome avec compensation, donc il sera intéressant de voir si l’équipe retiendra ses services après une campagne où il a été inégal. En 21 départs (10-7-3), il a maintenu un taux d’efficacité de ,897 et une moyenne de buts alloués de 2,95. Le potentiel du Finlandais ne fait aucun doute, mais ses statistiques sont inconstantes depuis 2015-2016 et son taux d’arrêts, lui, en chute libre. Un changement d’air est-il la solution?

Petr Mrazek

Fiche en 2018-2019 : 23-14-3
Équipe : Caroline

Mrazek est une énigme. Est-il un numéro un? Est-il strictement un numéro deux? Les Red Wings de Detroit n’ont pas semblé avoir la réponse à cette question lorsqu’ils l’ont échangé aux Flyers de Philadelphie en février 2018. Les Hurricanes ont visiblement vu en lui assez de talent pour en faire un partant, puisqu’ils lui ont donné le filet de 40 des 82 matchs puis les autres à Curtis McElhinney (33), Scott Darling (huit) et Alex Nedeljkovic (1).

Le portier de 27 ans n’a pas mal paru avec un rendement de 23-14-3 et une moyenne de buts de 2,39 avec une efficacité de ,914. Surtout avec un salaire modique de 1,5 million$. Marc Bergervin a sans doute pris des notes, mais il reste à savoir si Mrazek demeurera avec la Caroline.

Linus Ullmark

Fiche en 2018-2019 : 15-14-5
Équipe : Buffalo

Un gros bonhomme avec un gabarit de 6 pi 4 po, Ullmark a été repêché et développé par les Sabres, mais son utilisation a été sporadique depuis son arrivée en Amérique du Nord. Le Suédois a obtenu 34 départs lors de la plus récente campagne, comme substitut à Carter Hutton, compilant un dossier de 15-14-5 avec une moyenne de buts de 3,11 pour une efficacité de ,905.

Éternellement en attente de résultats encourageants pendant que les changements de gouvernance sont devenus coutume chaque entre-saison, les Sabres retiendront-ils leur jeune gardien? Le cas contraire, il pourrait s’avérer une option intéressante pour Marc Bergevin.

Anders Nilsson

Fiche en 2018-2019 : 14-19-1
Équipe : Vancouver, Ottawa

Une particularité avec Anders Nilsson, c’est qu’il n’a jamais compilé une fiche supérieure à ,500. À sa défense, il a rarement évolué avec de grandes équipes.

Le Suédois de 29 ans a terminé la dernière saison avec les Sénateurs d’Ottawa, où il a présenté une fiche de 11-11-0 avec un taux d’arrêt de ,914 et une moyenne de 2,90. Un géant de 6 pi 6 po, son entente viendra à échéance le 1er juillet prochain. Il a participé à 26 matchs ou plus chaque saison depuis 2015-2016.

Cam Ward

Fiche en 2018-2019 : 16-12-4
Équipe : Chicago

Autrefois réputé comme étant la bête noire des Canadiens, le vétéran Ward a démontré qu’il peut toujours garder les buts à 35 ans.

Après avoir été l’homme de confiance des Hurricanes de 2005 à 2018, le Saskatchewanais a obtenu 29 départs en 2018-2019 avec les Blackhawks de Chicago. Il a terminé l’année avec un dossier de 16-12-4, mais son efficacité était laborieuse à ,897 et sa moyenne de buts tout autant à 3,67. Mais à Chicago, ce fut une saison difficile sur tous les plans avant une poussée tardive en fin de saison.