Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Roman Polak surprend tout le monde

Publié | Mis à jour

Quand les Stars de Dallas ont offert un contrat d’un an et 1,3 million $ à Roman Polak le 1er juillet dernier, ils ne s’attendaient pas à ce que le défenseur de 33 ans devienne un élément-clé à leur ligne bleue.

À lire aussi : Bishop tient bon, les Stars à un gain de la finale de l'Ouest

«Il est tout un joueur de hockey et un compétiteur, a dit l’entraîneur-chef des Stars, Jim Montgomery. Peu importe le temps de jeu qu’il a, il va se donner à 100 %, qu’il joue 22 minutes ou 16 minutes.»

«Il a été très important en désavantage numérique, mais aussi dans le vestiaire, a ajouté le Montréalais. Nous avons parlé de l’impact positif qu’il a eu sur la glace et à l’extérieur. C’est quelqu’un dont nous ne pourrions pas nous passer.»

Des blessures, dont celle à Marc Methot (le défenseur n’a joué que neuf matchs cette saison), ont forcé Montgomery à utiliser davantage Polak.

Le Tchèque a passé en moyenne 19 min 10 s sur la glace en 77 matchs de saison régulière. Il a une utilisation semblable depuis le début des éliminatoires.

Gros défi

Dans la série contre les Blues de St. Louis, présentement menée 3-2 par les Stars, Polak (6 pi 2 po, 240 lb) a comme mission de ralentir le robuste attaquant Patrick Maroon (6 pi 3 po, 225 lb).

«Je pense que Roman est notre seul défenseur capable de batailler avec Maroon. Il se compare bien à lui physiquement. Le trio [de Maroon] a été excellent et c’est quelque chose dont nous sommes conscients, a expliqué Ben Lovejoy, acquis par les Stars en février. J’ai été très impressionné par lui [Polak] depuis mon arrivée. Je ne le connaissais pas beaucoup comme joueur. Il apporte des choses uniques à cette équipe.»

«Il est un de ces joueurs qui va tout donner pour toi, avait pour sa part affirmé le capitaine des Stars, Jamie Benn, plus tôt dans la saison. Il a une voix importante dans notre vestiaire. Je ne crois pas que personne ne s’imaginait qu’il allait avoir un rôle aussi important, mais ça fonctionne pour nous.»

Dans la partie de vendredi, Polak a été utilisé pendant près de 22 minutes.

Les Stars, qui l’ont emporté par le pointage de 2 à 1, auront l’occasion de conclure, dimanche après-midi à Dallas, lors de la sixième rencontre de la série face aux Blues, rencontre présentée sur nos ondes dès 15h.