Justin Williams

Photo : Justin Williams Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Les Hurricanes n'ont «aucune limite»

Publié | Mis à jour

Le capitaine Justin Williams a encore une fois montré son leadership au deuxième tour des séries quand il a aidé son les Hurricanes de la Caroline à balayer les Islanders de New York. Il a d’ailleurs marqué un but dans chacun des deux derniers matchs.

«Est-ce que je vous aurais cru si vous m’aviez dit qu’on balaierait cette série? Absolument pas, a affirmé Williams, en s’adressant vendredi soir aux journalistes. Mais je vous aurais cru si vous m’aviez dit qu’on battrait les Islanders. C’est le but principal, que ça prenne quatre ou sept matchs.»

«Nous ne nous mettons aucune limite, a ajouté Williams. Nous n’abandonnerons pas après avoir fait les séries ou après avoir gagné une ronde ou deux. Nous allons voir à quel point nous pouvons être bons.»

Tout près du CH

Pendant que Williams consolide sa réputation de joueur des grandes occasions avec les Hurricanes lors des présentes séries éliminatoires, il y a lieu de rappeler que le vétéran avait songé à se joindre aux Canadiens de Montréal il y a quelques années.

Et dire que Williams avait montré un intérêt envers le Tricolore lorsqu’il a accédé à l’autonomie complète en 2015. L’attaquant avait finalement décidé de signer un contrat de deux ans avec les Capitals de Washington.

«Je suis retourné vérifier auprès d’une source. Le Canadien était allé cogner à la porte de Justin Williams, il y a quelques années», a raconté Louis Jean, à ce sujet, lors de l’émission JiC présentée vendredi sur la chaîne TVA Sports.

«Il était intéressé, a-t-il ajouté. Mais ultimement, il s’est dit : "Ma meilleure chance de gagner, c’est avec les Capitals."»

Lors des présentes séries, Williams est plutôt en voie de prouver que ses chances de gagner sont légitimes, peu importe l’équipe avec laquelle il se retrouve.

Le plateau des 100 points

Gagnant du trophée Conn Smythe avec les Kings de Los Angeles en 2014, l’Ontarien totalise maintenant 100 points en 151 matchs éliminatoires. Particulièrement dangereux lors des matchs numéro 7, il a notamment inscrit huit buts gagnants lors des séries.

Est-il encore possible de voir Williams - qui a maintenant 37 ans - enfiler le chandail bleu, blanc et rouge? Voilà une question qui fait réfléchir, sachant que le vétéran aura droit à l’autonomie complète à nouveau cet été.

En attendant une réponse, Williams et les Hurricanes affronteront en finale de l’Association de l’Est les gagnants de la série entre les Blue Jackets de Columbus et les Bruins de Boston.