Impact

Des buts accordés à de bien mauvais moments

Publié | Mis à jour

L’Impact a pris des buts au début de chaque engagement, samedi contre le New York City FC, et c’est ce qui a fait le plus mal au club, selon l’entraîneur Rémi Garde, dans cette défaite de 2-0 encaissée  au Stade Saputo.

«On a pris des buts à de très mauvais moments, a expliqué Garde, après le match. Quand on joue à domicile et qu'on prend un but au bout de six minutes, surtout contre cette équipe, qui aime avoir des espaces (...) leur dispositif était assez difficile à contrer. On a fait beaucoup d'efforts et malheureusement, on a repris un but en début de deuxième mi-temps. Ce sont des moments cruciaux du match.»

À voir également: l'Impact trébuche devant le NYC FC

«Je reste persuadé que si on n'avait pas pris ce but au bout de six minutes, on serait rentrés dans le match, a-t-il également mentionné. On serait montés en puissance. Malheureusement, ce n'est pas comme ça que le match s'est déroulé.»

À la défense de Jackson-Hamel

Titularisé pour la première fois en 2019 au devant de l’attaque montréalaise, Anthony Jackson-Hamel n’a pas été des plus visibles. Le Québécois n’a pas marqué et à première vue, ne semblait pas abattre la même quantité de travail que celui qu’il remplaçait, l’Argentin Maxi Urruti. Mais l’entraîneur français a tenu à le défendre.

«Jackson n'a pas les mêmes caractéristiques que Maxi, bien sûr que Maxi épuise et use les défenseurs physiquement et psychologiquement parce qu'il les harcèle toujours, mais Jackson a fait un bon travail par rapport à ça aussi je trouve, avec ses moyens à lui, a affirmé Garde. J'aurais aimé qu'on le trouve un peu plus dans le dos des défenseurs mais encore une fois, on n'a pas pu le faire.»

Taïder incommodé

Garde a également confirmé que le milieu de terrain Saphir Taïder n’était pas à 100%, physiquement, lors de ce match.

«Il a eu le courage de jouer malgré qu'il ait de petits tiraillements musculaires. Je pense aussi que le retour de Nacho (Piatti) lui fera du bien, parce qu'il avait une grande complicité avec Nacho sur le côté gauche, mais il est vrai que Saphir, techniquement, aurait pu faire mieux aujourd'hui. Par contre, dans la force qu'il a donnée à l'équipe, dans le travail qu'il a fait pour l'équipe aujourd'hui, je pense que c'était remarquable.»     

Voyez le point de presse complet dans la vidéo ci-dessus.