Boxe

Un pas de plus vers l'élite pour Steven Butler

Publié | Mis à jour

En l'emportant face à l’Ukrainien Vitalii Kopylenko jeudi soir à Las Vegas, le Québécois Steven Butler a fait un pas de plus vers des combats d'envergure.

Cela dit, il ne fait pas encore partie des ligues majeures.

«Il n'est pas rendu là, a dit la journaliste Nancy Audet, vendredi, lors de l'émission Les Partants à TVA Sports. C'était un test important pour lui hier et on a vu que, oui, il a beaucoup progressé, mais il a encore beaucoup à faire.

«On a notamment vu des failles importantes au niveau de sa défensive et pourtant, ça fait 12 mois qu'il travaille là-dessus. Il y a encore du boulot à faire avant de le mettre dans un ring avec un Canelo.»

Butler n'est également pas pleinement satisfait de sa performance, mais il sait qu'il a fait un pas dans la bonne direction.

«C'est une belle ceinture, ça me classe dans le top 5 mondial, c'était un super gros combat pour moi, a-t-il dit à TVA Sports. Tu n'es jamais satisfait à 100%, surtout quand tu es un cogneur comme moi et que tu veux le K.-O., mais avec du recul, je me dis que j'ai pu démontré que j'étais un vrai Québécois et que j'avais du coeur à revendre.»

Tous les détails sur Butler, mais aussi sur Erik Bazinyan et Jean Pascal avec Nancy Audet dans la vidéo ci-dessus.