FBL-ITA-SERIEA-JUVENTUS-TORINO

Crédit : AFP

Soccer

Ronaldo prive le Torino d'un gros coup

AFP

Publié | Mis à jour

Le Torino est passé tout près vendredi d'une victoire dans le Derby de Turin, qui aurait fait grandir encore ses espoirs de Ligue des champions, mais un but en fin de match de Cristiano Ronaldo a permis à la Juventus d'égaliser (1-1).

Alors qu'il reste une poignée de matches à disputer d'ici la fin de saison, la Juventus, déjà championne, n'a plus rien à gagner ni à perdre. Mais son calendrier en fait une redoutable arbitre dans la très disputée course à la Ligue des champions.

Torino, AS Rome et Atalanta Bergame, les trois candidats les plus sérieux à la 4e place, qui offre un ticket pour la C1, avaient, en effet, la Juve à leur programme des quatre dernières journées.

À lire également: Arsenal met un pied en finale

Coup dur pour le PSG

Le Torino a ouvert le bal vendredi lors de la 35e journée et a donc longtemps cru réussir une superbe opération. Les joueurs de Walter Mazzari ont, en effet, ouvert le score dès la 18e minute par Lukic, qui profitait d'une grosse erreur de Pjanic.

Et les Grenats ont tenu leur avantage très longtemps, repoussant les innombrables centres de la Juve d'abord avec sérénité, puis avec de plus en plus de difficulté au fil des minutes.

À la 84e minute, Spinazzola trouvait enfin la bonne mesure et déposait son centre sur la tête de Ronaldo, auteur d'une détente spectaculaire pour tromper Sirigu (1-1).

À la veille des célébrations du 70e anniversaire de la catastrophe aérienne de Superga, qui a coûté la vie à 31 personnes dont 18 joueurs du Grande Torino, la meilleure équipe italienne des années 1940, qui a été saluée par une banderole des supporters de la Juventus, le Torino doit finalement se contenter d'un seul point.

Belotti et ses équipiers restent 6e, à deux points de l'Atalanta Bergame (4e), qui jouera dimanche sur la pelouse de la Lazio Rome, et à un point de l'AS Rome (5e), qui ira de son côté à Gênes affronter le Genoa.

La Juventus, de son côté, poursuit son chemin, 19 points devant Naples (2e) et 27 devant l'Inter Milan, qui jouera samedi sur la pelouse de l'Udinese pour s'approcher encore un peu plus de la qualification en C1.

Ronaldo, lui, reprend un but d'avance sur Messi dans leur duel en clubs: 601 pour CR7 contre 600 à l'Argentin.

 

Leipzig fait match nul à Mayence

Leipzig, troisième de Bundesliga et déjà assuré d'une place en Ligue des champions, a concédé un nul 3-3 vendredi à Mayence après avoir mené 2-0, démontrant quelques faiblesses à une semaine de la réception du Bayern Munich.

Le but égalisateur pour Mayence a été inscrit par l'international espoir français Jean-Philippe Mateta.

Malgré un Timo Werner de gala, qui a offert deux passes décisives à son coéquipier Lukas Klostermann, avant de marquer lui-même le troisième but, Leipzig a laissé filer une occasion de maintenir la pression sur les leaders Munich et Dortmund.

Le RB pointe désormais à six longueurs du Bayern et à quatre du Borussia, qui jouent tous les deux samedi.

Samedi prochain, Werner et ses coéquipiers pourraient devenir les arbitres de cette 56e édition de la Bundesliga, en recevant le Bayern. Alors que les Bavarois joueront pour se rapprocher d'un septième titre consécutif, les Saxons seront sans pression, et désireux de marquer les esprits avant la finale de la Coupe contre le même Bayern, le 25 mai à Berlin.

Le jeune défenseur latéral Lukas Klostermann (22 ans), déjà appelé une fois en équipe nationale par Joachim Löw, a rapidement donné l'avantage aux Saxons ((20e et 32e), servi à chaque fois par Werner.

Mais Mayence s'est remis dans le match grâce à Karim Onisiwo (2-1, 43e).

La rentrée à la pause de Mateta n'a pas tout de suite dynamisé le club rhénan, qui a encaissé rapidement un troisième but par Timo Werner (3-1, 49e).

À la 67e minute, Moussa Niakhate a cependant permis aux siens de recoller une nouvelle fois (3-2), avant que Mateta ne donne le point du match nul à son équipe (3-3, 83e).

Le Français a encore donné une balle de match à Quaison juste avant la fin, mais le gardien de Leipzig Peter Gulacsi a sauvé les siens d'une parade sûre.

 

Marseille tenu en échec à Strasbourg

Marseille a été tenu en échec 1-1 par Strasbourg, vendredi à la Meinau, et voit la qualification pour une coupe d'Europe s'éloigner.

Bloqué à la 5e place, l'OM peut voir Montpellier passer devant et Saint-Etienne (4e) s'envoler à 7 points en cas de victoire contre Monaco dimanche.

 

Séville reste 5e

Séville a raté une belle occasion de s'emparer de la 4e place du Championnat d’Espagne, synonyme de Ligue des champions, en s'inclinant 3 à 0 devant son public face à Leganés, vendredi, en ouverture de la 36e journée.

Avec 55 points, comme Getafe, opposé à Gérone dimanche, les Sévillans restent à la porte du Top 4 espagnol et de la C1, dans l'attente des autres matches. Ils pourront être rejoints par Valence en cas de victoire à Huesca.