Boxe

Le bonheur au rendez-vous chez Boxe Montréal!

Publié | Mis à jour

Il n'y a pas que la boxe professionnelle qui est en santé à Montréal. La boxe amateur aussi.

Neuf Québécois ont remporté l'or le week-end dernier aux Championnats canadiens présentés à Victoria, en Colombie-Britannique. Du lot, quatre proviennent du même club : Boxe Montréal. C’est du jamais vu!

La journaliste de TVA Sports Nancy Audet a rencontré ces quatre champions : Sara Kali, Christopher Bernier, Junior Petanqui et Camille Goyer. Voyez son reportage dans la vidéo ci-dessus.

Le bonheur est au rendez-vous chez Boxe Montréal. Et avec raison!

«Cette victoire représente tous les efforts que j’ai mis au gym et tous les sacrifices que j’ai faits», a indiqué Kali, qui a décroché un neuvième titre canadien.

Ses succès impressionnent sa grande amie Kim Clavel, une boxeuse professionnelle d’Eye of the Tiger Management.

«Je suis tellement fière d’elle, a lancé Clavel. J’ai pleuré en regardant son combat final. Être neuf fois championne canadienne, c'est tout un exploit!»

Pour Bernier, cette médaille d'or ne pouvait arriver à un meilleur moment.
Celui qui détient une maîtrise en relations internationales rêve aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

«C’est une année importante puisque c'est une année olympique. C’est cette année qu'il fallait gagner.»

De son côté, Petanqui était encore sur un nuage, quelques jours après son retour au Québec.

«C'est un grand rêve qui s’est réalisé. Ça fait quatre ans que je boxe et que je rêve de devenir champion canadien. Au fil des ans, c’est devenu un objectif.»

La victoire de la persévérance 

Quant à Goyer, le mot «persévérance» la représente bien. Après deux essais infructueux, elle a enfin mis la main sur l'or.

Elle doit, dit-elle, une fière chandelle à son entraîneuse, Danielle Bouchard.

«Le problème n’était pas le talent ou les capacités physiques, mais plutôt le mental et la confiance en soi, a-t-elle reconnu. On a beaucoup travaillé là-dessus.»

«Ça m’a prouvé que je suis encore capable d’amener quelqu'un à récolter une médaille d'or grâce au travail et à la persévérance», a commenté l’entraîneuse de Goyer. 

Jean Pascal, qui fréquente le même gymnase, a tenu à féliciter ces quatre boxeurs en leur offrant une bourse.

Boxe Montréal compte maintenant sept membres de l'équipe nationale. Un chiffre impressionnant.