HKN-OTTAWA-SENATORS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS

Crédit : AFP

LNH

Sept joueurs d’impact qui pourraient être échangés cet été

Publié | Mis à jour

La saison morte de la Ligue nationale de hockey (LNH) pourrait nous réserver quelques surprises. Avant même que les séries de la Coupe Stanley aient couronné son champion, on peut déjà spéculer à propos de joueurs établis qui pourraient changer d’adresse au cours de l’été.

À LIRE AUSSI: Evgeni Malkin sera-t-il échangé?

Les contraintes du plafond salarial (qui pourrait atteindre les 83 M$ l’an prochain), le besoin de certaines équipes à d’autres positions, les engagements contractuels avec d’autres joueurs ainsi que les performances sur la glace sont tous des facteurs importants à considérer.

Voici sept joueurs qui pourraient être échangés au cours de l’été.

1. William Nylander – C/AD (Maple Leafs de Toronto)

Une autre saison, une autre élimination au premier tour des séries devant les Bruins de Boston. Malgré l’acquisition de Jake Muzzin au cours de la saison, les Leafs ont toujours un besoin à combler à leur ligne bleue.

Il y a aussi le dossier Mitch Marner à régler. L’attaquant a terminé au premier rang des pointeurs de son équipe avec une récolte de 92 points. Il voudra certainement obtenir une généreuse augmentation de salaire. Celle-ci pourrait facilement dépasser les 10 millions $ annuellement.

Les Leafs pourraient donc aligner trois joueurs qui gagneront plus de 10 M$ par saison.

Peuvent-ils se permettre de conserver les services de l’attaquant suédois, sachant qu’ils devront également trouver un autre défenseur pouvant évoluer au sein des deux premières paires?

2. P.K. Subban – D (Predators de Nashville)

Subban a-t-il disputé son dernier match avec les Predators? L’ex-défenseur du Tricolore est au centre des rumeurs de transaction pour un deuxième été d’affilée.

Les Preds jouissent d’une impressionnante profondeur à leur ligne bleue et pourraient se servir de Subban pour fortifier leur attaque. Celle-ci a d’ailleurs été bâillonnée par les Stars de Dallas au premier tour des séries, menant à une élimination hâtive.

Le directeur général de l’équipe David Poile aura également un dossier important à régler à l’été 2020 alors qu’il devra renouveler l’entente de son capitaine et meilleur défenseur Roman Josi. Celui-ci devrait toucher une généreuse augmentation après avoir empoché 4 M$ par saison depuis 2013.

3. William Karlsson – C (Golden Knights de Vegas)

À l’heure actuelle, les Golden Knights détiennent moins d’un million $ d’espace sous le plafond salarial en vue de la prochaine saison, considérant que celui-ci augmenterait à 83 M$. Et ce, avec seulement 17 joueurs réguliers sous contrat.

Même si l’on soustrait le salaire de David Clarkson (5,25 M$), qui se retrouvera sur la liste des blessés à long terme, il ne reste plus beaucoup d’argent pour le joueur de centre suédois.

Avec le retour en santé d’Erik Haula et l’émergence de Cody Glass, les Golden Knights pourraient être tentés d’échanger Karlsson afin d’obtenir du renfort à la ligne bleue. Celle-ci a notamment été malmenée par les Sharks de San Jose, ces derniers ayant inscrit 23 buts en sept matchs lors du premier tour des séries.

4. Phil Kessel – AD (Penguins de Pittsburgh)

Le nom d’Evgeni Malkin a été mentionné dans les rumeurs de transaction à la suite de l’élimination en quatre parties des Penguins de Pittsburgh au premier tour des séries, mais celui-ci possède une clause de non-mouvement. Il est très peu probablement qu’il décide de la lever.

Par contre, une autre pièce importante de l’offensive des Penguins pourrait être sur le marché. Phil Kessel a récolté au moins un point par match pour une deuxième année d’affilée et il a disputé 774 matchs consécutifs.

Pourquoi donc vouloir s’en départir? Les Penguins ont l’une des défensives les plus onéreuses de la LNH, mais elle a failli à la tâche au cours des séries. Qui plus est, la banque d’espoirs de l’équipe est l’une des plus minces de la ligue.

5. Cam Fowler – D (Ducks d’Anaheim)

Est-ce que le spectre de la reconstruction se pointe à Anaheim? Même s’ils ont beaucoup d’argent alloué à Ryan Getzlaf, Corey Perry et Ryan Kesler, tous âgés de plus de 30 ans, les Ducks pourraient tout de même prendre un virage jeunesse dès la saison prochaine.

La formation californienne détient un excellent groupe de jeunes joueurs sur lequel elle fonde beaucoup d’espoirs.

Avec l’acquisition de Brendan Guhle et l’émergence de Josh Mahura, les Ducks pourraient essayer d’échanger Fowler au plus offrant. Cette stratégie leur permettrait d’épargner 6,5 M$ sur la masse salariale et d’accélérer leur virage jeunesse.

6. Tyler Johnson – C/AD (Lightning de Tampa Bay)

Tous ont été surpris de l’élimination expéditive du Lightning par les Blue Jackets de Columbus au premier tour des séries.

Qui plus est, quatre défenseurs de l’alignement deviendront joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet prochain et les augmentations de salaire de Nikita Kucherov et de Yanni Gourde entreront en vigueur la même journée.

Avec une masse salariale de 73 M$ et seulement 16 joueurs sous contrat, il sera difficile de garder tout le monde, d’autant plus que la défensive doit être regarnie.

Avec un salaire de 5 M$, Tyler Johnson pourrait être alléchant pour une formation à la recherche d’un attaquant droitier polyvalent qui vient de conclure la plus récente saison avec une récolte de 29 buts.

7. Braden Holtby - G (Capitals de Washington)

Les Capitals seront-ils prêts à accorder une entente à long terme à leur gardien à la fin de la saison 2019-2020 alors qu’ils ont dans leurs rangs l’un des meilleurs espoirs à cette position?

C’est la question que se poseront les dirigeants des Caps au cours de l’été. S’ils n’ont pas l’intention de mettre Holtby sous contrat à long terme, pourquoi ne pas tenter de l’échanger afin d’obtenir quelque chose de substantiel en retour? Les Oilers d’Edmonton ainsi que les Flames de Calgary seraient certainement intéressés par les services du portier originaire de la Saskatchewan.

Il faudrait toutefois que l’équipe d’entraîneurs ait la certitude que le Russe de 22 ans Ilya Samsonov peut remplir les souliers de gardien no 1 dans la LNH.