FBL-EUR-C3-ARSENAL-VALENCIA

Crédit : AFP

Soccer

Ligue Europa: Arsenal met un pied en finale

AFP

Publié | Mis à jour

Arsenal a fait un grand pas vers la finale de la Ligue Europa après sa victoire contre Valence grâce notamment à un doublé d'Alexandre Lacazette (3-1), jeudi soir en demi-finale aller.

Les «Gunners» devront toutefois se méfier jeudi prochain: le but à l'extérieur de Mouctar Diakhaby les rend vulnérables. En attendant, dans ce premier duel entre deux équipes sur le point de gâcher leur saison, ce sont bien les Londoniens qui s'en sont le mieux sortis.

Car ça ne va pas très bien à Arsenal et Valence. Après une série de défaites en championnat, les deux équipes ont vu leurs perspectives de qualification pour la prochaine Ligue des champions s'éloigner... À moins, bien sûr, de remporter la Ligue Europa.

Dans le sillage de trois revers en Premier League, les Gunners abordaient donc ce match sans grande confiance, même si Unai Emery connait la recette après avoir remporté trois C3 avec Séville.

Quant à Valence, la situation n'était guère brillante avant la rencontre, elle s'est encore un peu ternie. Après deux défaites de suite, l'équipe de Marcelino végète au sixième rang de la Liga et voit, à moins d'un renversement de situation au Mestalla, encore rapetisser ses chances de qualification pour la C1.

Les Valencians, bien plus entreprenants, avaient pourtant bien commencé la rencontre face à des Londoniens en plein doute.

Une domination initiale récompensée par l'ouverture du score, sur un corner, grâce à une tête de Mouctar Diakhaby (11).

Mais, piqué au vif, Arsenal a immédiatement réagi, grâce à son duo Lacazette-Aubameyang.

Le Gabonais a d'abord pris de vitesse la défense de Valence, puis éliminé Neto pour remettre au Français, qui n'a eu qu'à marquer dans un but vide (18). 

À peine dix minutes plus tard, l'ancien Lyonnais s'est illustré à nouveau en smashant une tête pour donner l'avantage à Arsenal (26).

Las, l'attaquant a ensuite beaucoup gaspillé, manquant le triplé peu après l'heure de jeu. Il a d'abord gâché une tête à bout portant, avant de manquer un duel face à Neto en butant deux fois de suite sur le portier brésilien.

Heureusement pour le Français, Aubameyang a parfaitement repris un centre flottant de Kolasinac dans le temps additionnel (90) pour permettre aux Gunners d'aborder plus sereinement le prochain voyage en Espagne.

 

Chelsea ramène un bon nul de Francfort

Chelsea devra finir le travail au retour! Tenus en échec à Francfort (1-1), les Blues sont néanmoins en ballotage favorable pour se qualifier pour la finale de la Ligue Europa le 29 mai.

L'inévitable Luka Jovic, 21 ans, a ouvert le score pour Francfort (23e) et Pedro a égalisé juste avant la pause (45e) pour les Londoniens, dont le compteur est ensuite resté bloqué, face à des Allemands sans complexes qui ont même gâché quelques balles de matches dans les dernières minutes.

Invaincu cette saison dans la compétition, Chelsea était handicapé par les absences de Callum Hudsoi-Odoi, la petite perle convoitée par le Bayern Munich, et du défenseur central international allemand Antonio Rüdiger, opéré d'un genou mardi et pour qui la saison est terminée.

L'entraîneur Maurizio Sarri avait en outre pris le risque de laisser Eden Hazard et Gonzalo Higuain sur le banc au coup d'envoi, pour bâtir une attaque avec Pedro, Giroud et Willian.

Pas impressionné le moins du monde par les stars de Londres, l'Eintracht a attaqué le match avec assurance, et s'est rapidement récompensé en ouvrant le score par Luka Jovic (1-0, 23e). Le Serbe de 21 ans qui a explosé cette saison avec l'Eintracht (26 buts toutes compétitions confondues) a placé une superbe tête décroisée à ras de terre hors de portée d'Arrizabalaga.

Chelsea a ensuite haussé le ton, et mis la pression sur le but de Kevin Trapp en fin de première période. Ruben Loftus Cheek, brillant en milieu de terrain toute la soirée, a servi Pedro pour le but égalisateur. L'Espagnol a placé un tir sec d'une douzaine de mètres au milieu d'une forêt de joueur (1-1, 45e).

Les Anglais ont ensuite dominé la seconde période pendant plus d'une demi-heure, mais sans concrétiser. Ni Loftus Cheek (tir non cadré 54e), ni David Luiz (coup franc direct sur la barre 59e, puis tête bloquée par Trapp 77e) n'ont pu faire céder la défense adverse.

Ce résultat laisse cependant Chelsea en bonne position pour se qualifier jeudi prochain et tenter d'aller décrocher de nouveau cette Ligue Europa, qu'il a déjà remportée en 2013, un an après le titre en Ligue des champions de la génération Didier Drogba.