LHJMQ

La première aux Huskies!

Publié | Mis à jour

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont profité de l’indiscipline des Mooseheads d’Halifax pour démarrer la finale de la Coupe du Président sur les chapeaux de roues en savourant une victoire de 5 à 2 lors du premier match présenté jeudi soir à l’intérieur du bruyant aréna Iamgold.

Raphaël Harvey-Pinard (2 buts), Noah Dobson (1 but, 2 passes) et Félix Bibeau (1 but, 1 passe) ont dirigé la salve offensive des hommes de Mario Pouliot pour se forger une avance de 1-0 dans cette finale au meilleur de sept rencontres qui se poursuivra dès vendredi soir, toujours au même endroit. Il s’agit d’un 11e gain d’affilée pour les Huskies qui n’ont pas perdu depuis le match numéro quatre de la première ronde contre Shawinigan.

Pouliot n’avait cependant pas envie de pavoiser à l’issue du temps réglementaire, sachant bien que ses protégés ont obtenu à peine un tir de plus que les Mooseheads en dépit de neuf jeux de puissance contre neuf. À forces égales, les équipiers d’Éric Veilleux ont été constamment dangereux

«On va prendre la victoire, mais la bonne nouvelle, c’est qu’on sait qu’on est capable d’être pas mal meilleurs que ce qu’on a été. Je vais saluer notre discipline, notre gardien a fait de gros arrêts et Raphaël Harvey-Pinard a joué comme un Huskie. Pour le reste, on a semblé rouiller après huit jours, on a semblé nerveux en début de match et notre exécution avec la rondelle était en-deçà de ce qu’on est capable de faire», a reconnu le pilote des favoris

Les arbitres chassent les Mooseheads

Méritées ou pas, les pénalités, neuf de suite, ont freiné l’élan des visiteurs, particulièrement à partir de la période médiane alors qu’ils bourdonnaient en zone ennemie. Dobson, un espoir des Islanders, a fait payer Arnaud Durandeau pour sa mise en échec par derrière après le coup de sifflet en marquant à la 14e seconde du jeu de puissance pour porter la marque à 3 à 1 au milieu de la période médiane.

À un moment, l’entraîneur Éric Veilleux s’est enflammé derrière son banc pour obtenir des explications, mais les officiels Guillaume Labonté et Jonathan Alarie n’ont pas bronché. Rouyn-Noranda a marqué deux fois avec l’avantage d’un homme.

«Ce n’est pas à moi de répondre si ça valait neuf avantages numériques parce que j’ai posé la même question à 6-1 [au chapitre des avantages numériques] et ça a fini 9-1. J’ai de la misère à croire que oui, mais je vais regarder le match sur vidéo [...] Je trouve ça décevant pour mes joueurs.

«Il y en a des plates, mais les joueurs le savent et j’en ai vu d’autres des plates qui auraient pu être appelées. Un moment donné, tu ne sais plus sur quel pied danser. Je sais que c’est une job difficile, mais la mienne l’est aussi», a débité Veilleux.

Après s’en être voulu sur le premier but des Orignaux, Samuel Harvey a brillé devant la cage en stoppant 34 rondelles, réservant l’un de ses meilleurs arrêts sur un tir à bout portant de Benoît-Olivier Groulx en deuxième. «On n’a pas joué notre meilleur match et j’ai eu plus de tirs dangereux qu’à l’habitude, mais c’est ma job d’arrêter les tirs», a concédé le portier almatois, humble.

En vitesse

Les entraîneurs québécois Benoît Groulx et Gilles Bouchard, qui dirigent le Crunch de Syracuse dans la Ligue américaine, étaient des spectateurs attentifs dans la loge du propriétaire... Le fils de Groulx, Benoît-Olivier, a été frustré hier soir par Harvey sur un tir à bout portant... Bouchard, lui, a dirigé pendant cinq ans les Huskies...

Sur la voie d’un retour et en attente du feu vert des médecins alors qu’il combat une mononucléose, Peter Abbandonato était le seul absent de marque chez les Huskies...


3E PÉRIODE: 

20:00 - Fin du match.

16:57 - BUUUUTTTTTTTT! Félix Bibeau assène un dur coup aux Mooseheads et inscrit un 5e but pour Rouyn-Noranda.

00:49 - BUUUUUUUTTTTTTT! Rafaël Harvey-Pinard pousse un disque libre derrière Alexis Gravel et porte la marque à 4-2 en faveur des Huskies.

 

2E PÉRIODE: 

13:47 - BUUUUUUTTTTT! Raphaël Lavoie s'échappe en désavantage numérique et trompe Samuel Harvey d'un excellent lancer des poignets. 3-2 Huskies. 

07:38 - BUUUUUTTTTT! Noah Dobson décoche un plomb qui trouve le fond du filet. But en avantage numérique. 3-1 Huskies!  

00:00 - Début de la période 

1RE PÉRIODE: 

14:50 - BUUUUUTTTTTTT! Justin Barron surprend Samuel Harvey d'un tir bas entre les jambières et réduit la marque à 2-1. 

09:34 - BUUUUTTTTTTTT! Antoine Morand voit sa passe molle interceptée par Joël Teasdale. Ce dernier repère ensuite Félix Bibeau qui inscrit un deuxième but pour Rouyn-Noranda. 

04:01 - BUUUUUTTTTTTT! Rafaël Harvey-Pinard complète un bel échange et inscrit le premier but de la série finale. 1-0 Huskies! 

00:00 - Début de la partie. 


C’est ce soir que s’amorce la finale de la Coupe du Président dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Pour l’occasion, les Mooseheads de Halifax rendent visite aux Huskies de Rouyn-Noranda lors du premier match.

Les Huskies n’ont perdu que neuf rencontres pendant la saison régulière lors de laquelle ils ont réussi une séquence de 25 victoires. La formation de l’Abitibi a terminé au premier rang du classement général, mais a connu un lent départ lors des séries éliminatoires, subissant deux défaites contre les Cataractes de Shawinigan. Par la suite, elle a été parfaite face aux Tigres de Victoriaville et à l’Océanic de Rimouski.

De leur côté, les Mooseheads ont également eu un lent départ, étant poussant à la limite par les Remparts de Québec dès le tour initial. Puis, ils ont balayé les Wildcats de Moncton au tour suivant avant de s’imposer face aux Voltigeurs de Drummondville en six parties.

Avec 27 points, l’attaquant des Mooseheads Raphaël Lavoie est le premier pointeur des séries. Joël Teasdale, des Huskies, est deuxième, avec 26 points.