Crédit : AFP

Séries LNH 2019

«Si nous imposons notre jeu, nous gagnerons la série» - Barry Trotz

Publié | Mis à jour

Malgré le fossé profond dans lequel ils se trouvent, les Islanders de New York ont encore bon espoir de vaincre les Hurricanes de la Caroline en demi-finale de l’Association de l’Est.

«Après une défaite où vous croyez avoir suffisamment bien joué pour l’emporter, vous ressentez au départ de la frustration pendant quelques minutes et puis, votre confiance grimpe. Vous savez quoi? Nous sommes en bon état. Si nous imposons notre jeu, nous gagnerons la série. On s’est creusé un trou, mais nous avons persévéré toute l’année» a déclaré leur entraîneur-chef Barry Trotz au site NHL.com.

Après avoir échappé les deux premières confrontations de leur série face aux Hurricanes, les Islanders devront stopper leurs rivaux à Raleigh, où les deux prochains affrontements auront lieu. La tâche ne s’annonce pas facile, surtout que les Ouragans ont obtenu trois victoires en autant de sorties devant leurs partisans au cours de leur série de premier tour contre les Capitals de Washington.

«Nous avons été efficaces à l’étranger. Évidemment, ils présentent une bonne fiche à domicile et ils sont en séries. Leurs supporteurs ont été incroyables, tout comme les nôtres. Nous devons aller là-bas et faire de notre mieux. Voyons si nous pouvons obtenir les résultats nécessaires», a ajouté Trotz.

Équipe bien organisée

En dépit d’une infirmerie qui commence à déborder, la Caroline a trouvé le moyen de voler la deuxième rencontre en transformant un retard de 1 à 0 en une priorité de 2 à 1 tôt au troisième tiers. Même sans les Andrei Svechnikov, Micheal Ferland et Jordan Martinook, et en dépit des blessures subies par Petr Mrazek, Trevor van Riemsdyk et Saku Maenalanen pendant la joute, les «Canes» ont tenu bon grâce à du jeu serré et un nombre réduit d’erreurs.

«Leur jeu est très structuré. Je pense qu’il ressemble beaucoup à notre façon de faire. Mais on ne peut laisser la colère prendre le dessus sur nous. On a trouvé des manières de frustrer l’adversaire toute l’année et en séries. On ne doit pas se faire jouer le tour», a commenté l’attaquant Josh Bailey.

«De notre côté, on doit respecter le plan de match. Si oui, nous gagnerons. Il y a certes quelques ajustements à effectuer ici et là. Lors de la troisième partie, on doit d’abord et avant obtenir la victoire», a-t-il continué.