Crédit : AFP

Séries LNH 2019

«Nous voulons dominer» - Mikko Rantanen

Publié | Mis à jour

Après avoir perdu le premier match de sa série de deuxième tour contre les Sharks de San Jose, l’Avalanche avait besoin d’une étincelle et l’équipe du Colorado semble l’avoir trouvé en réinsérant Mikko Rantanen au sein du premier trio.

Le prolifique attaquant a recommencé à patiner aux côtés de Nathan Mackinnon et de Gabriel Landeskog au début de la période médiane du match numéro 2 de la série, remporté 4 à 3 par l’Avalanche, dimanche, à San Jose.

«Il y a une bonne chimie entre nous, car nous avons joué plus de 150 matchs ensemble au cours des deux dernières saisons. Nous n’avons pas besoin de nous parler beaucoup pour nous comprendre, a expliqué Rantanen sur le site NHL.com.

«Il y a beaucoup de bons joueurs dans cette équipe. Ça ne change rien si [Alexander] Kerfoot joue avec eux et que je suis avec [Colin] Wilson. Toutefois, si l’entraîneur souhaite nous réunir, nous devons mener la charge.»

«Quand nous jouons ensemble, nous voulons dominer», a-t-il ajouté.

Productifs

MacKinnon et Landeskog ont chacun récolté un but et une mention d’aide dans la victoire de dimanche, tandis que Rantanen a réalisé une passe décisive.

Rantanen et MacKinnon partagent le premier rang des pointeurs de l’Avalanche depuis le début des séries avec 11 points chacun. Landeskog a quant à lui amassé six points en sept sorties.

«Notre travail est de s’assurer que l’équipe produise en attaque, a indiqué Landeskog. Parfois, tu as une bonne touche offensive et parfois, tu ne l’as pas. En séries, tu dois trouver une façon de produire chaque soir. C’est-ce que nous avons fait et nous avons été récompensés.»

En bonne position

Visiblement satisfaits d’avoir remporté un des deux premiers duels de la série disputés à San Jose, les joueurs de l’Avalanche ont confiance pour la suite.

«Nous avions besoin de cette victoire, a reconnu MacKinnon. Nous jouons bien à la maison en ce moment. Nous avons gagné nos deux premiers matchs à domicile en première ronde. Nous nous sentons prêts.»

«Nous aimons la position dans laquelle nous nous trouvons, a-t-il poursuivi. Nous aimons être les négligés. Nous savons ce que nous pouvons accomplir en tant qu’équipe et nous sommes loin d’avoir fini.»

Dernière équipe à s’être qualifiée en séries dans l’Ouest, l’Avalanche a causé toute une surprise en éliminant les favoris, les Flames de Calgary, en première ronde. La troupe de Jared Bednar tentera de faire le même coup aux Sharks, qui ont amassé le deuxième plus haut total de points de l’association en saison régulière.

Le match numéro 3 de la série aura lieu mardi à Denver.