Crédit : AFP

Séries LNH 2019

L’hécatombe continue chez les Hurricanes

Publié | Mis à jour

En avance 2 à 0 dans leur série de deuxième tour des éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH) face aux Islanders de New York, les Hurricanes de la Caroline devront faire fi des nombreuses blessures s’ils veulent terminer le travail à Raleigh, lors des deux prochaines rencontres.

Les tombeurs des Capitals de Washington devront puiser dans leurs réserves pour maintenir la cadence. Déjà privés de Jordan Martinook, Andrei Svechnikov et Micheal Ferland pour le dernier match, ils ont vu Trevor van Riemsdyk, Saku Maenalanen et Petr Mrazek tomber au combat lors de l’affrontement.

Van Riemsdyk et Maenalanen ne devraient pas revenir au jeu contre les Islanders, tandis que l’état de Mrazek sera réévalué quotidiennement.

«Ce sont véritablement de bonnes nouvelles», a dit Rod Brind’Amour à propos de la blessure à son gardien, laissant entendre que le club s’attendait au pire, selon le site officiel de la LNH. Le pilote s’attend toutefois à ce que Mrazek revienne en forme et prêt à faire face à l’adversité.

«Quand il est revenu au banc, on pouvait voir qu'il était abattu. Il veut vraiment faire partie de [cette quête pour la coupe Stanley].»

McElhinney à la rescousse

Les champions de 2006 ne seront toutefois pas en mauvaise posture devant les filets en l’absence de leur gardien numéro 1. C’est à Curtis McElhinney qu’incombera la tâche de limiter les dégâts.

En relève approximativement à mi-chemin lors du duel de dimanche, le vétéran de 35 ans a repoussé les 17 rondelles dirigées vers lui dans un gain de 2 à 1.

«Nous jouions un match très serré, comme c’est souvent le cas lors du hockey des séries, a analysé McElhinney. Vous ne voulez pas entrer en jeu quand les joueurs ferment la porte défensivement et perdre 5 à 0. C’était amusant de jouer dans ce match.»

McElhinney a par ailleurs établi une nouvelle marque dans la LNH. Il a disputé ses trois premiers matchs éliminatoires avec trois équipes différentes. Il avait vécu son baptême en 2009 avec les Flames de Calgary, avant d’attendre jusqu’en 2018 pour prendre part à un deuxième match, cette fois avec les Maple Leafs de Toronto.

Le troisième match de la série aura lieu mercredi. McElhinney pourrait obtenir un tout premier départ en carrière lors du tournoi printanier. La formation dirigée par Brind’Amour a par ailleurs rappelé des mineures le gardien Alex Nedeljkovic.

Svechnikov et Ferland ont pour leur part patiné lundi et pourraient effectuer prochainement un retour au jeu, tout comme Martinook.