Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Alouettes

Les Alouettes vendus à Stephen Bronfman?

Publié | Mis à jour

La Ligue canadienne de football (LCF) a-t-elle l'intention de vendre les Alouettes de Montréal à la firme Claridge, la société d’investissement privée de l’homme d’affaires Stephen Bronfman?

Lundi, le compte Twitter du quotidien The Gazette a précisé que la LCF penche vers cette option. En revanche, un représentant de Claridge, Daniel Granger, a contacté ce journal plus tard en journée en niant tout intérêt de sa compagnie à ce sujet.

Par ailleurs, la LCF garde un œil attentif sur les dettes de la concession. Elle serait prête à fixer un plafond de 2 millions $ quant à celles-ci pour la prochaine saison, d’après la même source.

Plus tôt ce mois-ci, Clifford Starke avait confirmé son intention de mettre la main sur l’équipe, avec l’aide du conseiller Brad Smith; ce dernier est le fils de l’ancien président du club, Larry Smith.

Du côté de Claridge, certains liens sont déjà établis avec les Moineaux, puisque son président et chef de la direction, Pierre Boivin, est le père de Patrick Boivin, qui assume des fonctions identiques avec les Alouettes.

L’avenir de la formation montréalaise fait l’objet de spéculations diverses, elle qui aurait été achetée par la LCF des mains de la famille Wetenhall, qui la détenait depuis 1997. Néanmoins, aucune annonce officielle à ce sujet n’a été faite jusqu’ici.

Par ailleurs, le nom de Bronfman continue d’être régulièrement associé au dossier du retour possible du baseball majeur à Montréal et de la construction d’un stade.