Crédit : Eric Bolte-USA TODAY Sports

MLS

Le top 5 de la semaine en MLS

Publié | Mis à jour

Qui aurait pu le prédire? Au terme de la neuvième semaine de la saison 2019 en MLS, l’Impact occupe le deuxième rang au classement dans l’Est et compte autant de points que le meneur, D.C. United.

Qui plus est, l’équipe a accompli ce fait d’armes en disputant huit matchs à l’étranger sur dix et en devant se passer de son meilleur joueur, Ignacio Piatti, pendant sept rencontres.

À voir: l'Impact étouffe le Fire

À lire également: un nul à saveur de victoire

Qu’est-ce qui explique tout ça?

Les Montréalais forment une équipe soudée, sans aucun doute, qui fait le travail défensivement. Oui, elle a pris sept buts à Kansas City et trois autres au domicile de l’Union de Philadelphie, mais elle a aussi permis au gardien Evan Bush de réussir cinq jeux blancs durant cette séquence. L’équipe est bien dirigée, c’est indéniable, et elle a également su profiter de l’émergence de ses jeunes alors que les matchs s'accumulaient et que l'entraîneur Rémi Garde avait besoin d'eux. Enfin, les joueurs ont beaucoup de caractère. Ils ont su tenir le coup et engranger des points dans des matchs serrés qu’ils auraient échappés en 2017 et 2018.

Et puis l’Association de l’Est, en ce début de saison, est très imprévisible et chaotique. Les forces attendues (NYC FC, Red Bulls et Atlanta) toussotent et cela fait en sorte que la course au sommet est véritablement ouverte. Ça promet pour le reste de l’année!

Sur ce, voici le top 5 de la semaine en MLS :

Des débuts prometteurs

Restons avec l’Impact : obtenu en prêt de la part d’un obscur club panaméen, Omar Browne est arrivé à Montréal sans faire trop de bruit, il y a quelques jours. L’ailier a pu obtenir ses premières minutes avec l’Impact, dimanche contre Chicago, lorsque Clément Bayiha s’est blessé en fin de première demie.

Le joueur de 24 ans s’est manifestement tout de suite trouvé à l’aise en MLS. Dribleur, créatif, Browne est un joueur qui ose et qui a vite rapporté : c’est lui qui a marqué le seul but du match pour donner la victoire à l’Impact.

La volée de Tuiloma

Le Toronto FC connaît un bon début de saison, mais il a trébuché, samedi, alors que les Timbers étaient de passage au BMO Field. Le but gagnant, inscrit par le Français Jérémy Ebobisse, était fort joli, mais le premier filet des Timbers était encore mieux. Une splendide volée, gracieuseté du défenseur Bill Tuiloma. Le Néo-zélandais n’en marquera pas beaucoup d’autres comme celui-là!

Avant le match de ce weekend, le défenseur des Red Bulls Connor Lade n’avait marqué qu’un seul but en MLS depuis ses débuts en 2012. Il en a mis un deuxième, samedi, à l’aide d’un coup de canon rendu possible par une belle passe en talonnade du sous-estimé Daniel Royer. Un jeu sublime qui a ultimement permis aux Red Bulls d’obtenir un premier gain depuis le 16 mars. Une victoire que le FC Cincinnati n’a toutefois pas cédée sans se battre. Après le but de Lade, «Cincy» a envoyé au moins trois tirs sur le poteau. La victoire fera du bien, mais il est encore tôt pour dire que les Red Bulls sont relancés. D’autant plus que Zlatan Ibrahimovic et le Galaxy seront en ville la semaine prochaine...

Le missile de Martinez

Connor Lade n’est pas le seul à avoir marqué à l’aide d’un missile, samedi. Le milieu de terrain Tomas Martinez, du Dynamo, a fait de même contre un Crew à la dérive (quatre défaites de suite) dans ce qui est devenu un gain de 2-0 pour Houston.

Voulez-vous des buts?

Le match de fin de soirée entre le Sporting et le Revolution, samedi à Kansas City, a suscité toute sorte de réactions chez les amateurs de soccer suivant la MLS.

En gros,  les «Revs» ont mené successivement 3-1 et 4-2 tout en se prenant une pelletée de cartons et deux expulsions, pour finalement voir le Sporting, une équipe supérieure qui jouait à domicile, puiser dans ses réserves pour leur arracher un nul de 4-4.

La MLS à son meilleur!

Le boni :

Mine de rien, Nani en est maintenant à cinq buts et quatre passes décisives en neuf matchs à Orlando. Il a encore marqué, samedi, et il a célébré avec panache!