JiC

«JiC» : le CH doit repêcher Raphaël Lavoie

Publié | Mis à jour

Pour Jean-Charles Lajoie, c’est un non-sens si les Canadiens de Montréal ne repêchent pas l’attaquant Raphaël Lavoie au prochain encan.

Selon l’animateur de l’émission «JiC», à TVA Sports, le directeur général Marc Bergevin doit envisager de sélectionner un franc-tireur afin de le développer pour le grand club.

«Les Canadiens ont une belle relève, mais nulle part n’a-t-il un marqueur naturel comme l’est Raphaël Lavoie», a-t-il insisté, mercredi.

Selon Jean-Charles Lajoie, ce n’est pas l’idéal de voir Brendan Gallagher être le meilleur buteur de l’effectif.

«Tu veux avoir un marqueur naturel qui termine les jeux», analyse-t-il.

«Au 15e rang au total, il est très possible qu’il soit encore disponible. Comment les Canadiens peuvent-ils passer à côté de ce marqueur naturel?»

L’attaquant des Mooseheads de Halifax a terminé la saison régulière à égalité au troisième rang des pointeurs des siens avec un cumulatif de 73. Ses 32 buts lui conféraient le troisième échelon de l’équipe.

Le patineur de Chambly a ajouté 16 buts et 25 points en séries éliminatoires de la LHJMQ, dont deux filets gagnants.

Pendant que plusieurs scrutent à la loupe les performances de Nick Suzuki, cet attaquant de la Ligue de l’Ontario acquis des Golden Knights de Vegas avec Tomas Tatar dans la transaction impliquant Max Pacioretty, Jean-Charles Lajoie croit qu’il faut prendre le jeune Lavoie au sérieux.

«En 14 matchs, Suzuki a inscrit 24 points, dont 11 buts. Pourtant, personne ne parle de Lavoie, qui est de 13 mois son cadet.»

Écoutez le billet de Jean-Charles Lajoie dans la vidéo, ci-dessus.