Séries LNH 2019

Des choix de Babcock questionnés à Toronto

Publié | Mis à jour

Moins de 24 heures après l'élimination des Maple Leafs par les Bruins dans le match numéro 7, des chroniqueurs de Toronto ont remis en question mercredi certaines décisions de l'entraîneur-chef Mike Babcock prises durant la série de premier tour. 

Certains ont aussi rappelé les divergences d’opinions entre lui et le jeune directeur général Kyle Dubas.

Le journaliste Steve Simmons, du Toronto Sun, se questionnait particulièrement. 

«Par moments, les décisions de Babcock semblaient étranges. [...] Avec trois minutes à écouler et un retard de 3 à 1, il a retiré son gardien. Cela fait du sens. Il a envoyé [Patrick] Marleau sur la glace. Cela ne fait pas de sens. Si quelque chose était évident dans cette longue série disputée à un rythme effréné, c’est que Marleau ne représentait pas la solution», a-t-il écrit. 

«Il a fait jouer John Tavares 21 min 19 s, même si son équipe a tiré de l’arrière pour la grande partie de la soirée. Il a utilisé Auston Matthews seulement 18:48. Il ne les a pas envoyés ensemble du tout. Pourtant, c’était une question de vie ou de mort. Or, il n’y avait aucun signe de désespoir chez l’entraîneur des Maple Leafs», a-t-il poursuivi.

Il faut dire qu'avec son contrat de 6,25 M$ par saison pendant huit ans, les décisions de l'entraîneur-chef des Leafs sont scrutées à la loupe dans la Ville Reine.

Le travail de Babcock a aussi été critiqué par Réjean Tremblay et Mike Bossy dans le segment «Le Temple de la renommée» de l’émission JiC, mercredi. À voir dans la vidéo ci-dessus.