Crédit : AFP

Europe

Chelsea rate l'occasion de monter sur le podium

AFP

Publié | Mis à jour

Chelsea pourra s'en vouloir: en manquant de concentration contre Burnley lundi en clôture de la 35e journée de Premier League (2-2), les Blues n'ont pas profité des défaites de ses rivaux Tottenham, Arsenal et Manchester United.

Le podium sera pour une autre fois. Avec 67 points, les hommes de Maurizio Sarri restent 4es, derrière les Spurs, battus par Manchester City dimanche et 3es à la différence de but.

Et leur 4e place, dernière qualificative pour la Ligue des champions, est désormais sous la vive menace d'Arsenal, 5e avec un point de moins et une rencontre de plus à jouer, et de ManU, 6e avec 64 points et lui aussi un match en moins. Pourtant, Gunners et Red Devils avaient offert une opportunité aux Spurs en perdant tous les deux durant le week-end, 3-2 contre Crystal Palace et 4-0 à Everton.

Mais les Blues ont manqué de tranchant en début de match, accordant deux buts évitables sur coups de pied arrêtés --un corner mal dégagé et repris victorieusement par Hendrick (8e), un coup franc à l'issue duquel ils ont perdu deux duels aériens conclus par Barnes (25e)-- dans la première demi-heure.

Heureusement que N'Golo Kanté et Gonzalo Higuain avaient réussi entretemps à marquer, à la conclusion de festivals signés respectivement Eden Hazard et Cesar Azpilicueta (12e et 14e), sans quoi le match aurait pu devenir encore plus frustrant.

Il l'a tout de même été: en fin de match, plusieurs échauffourées ont éclaté entre joueurs et membres du staff des deux équipes. Sarri a même fini expulsé...

La confiance n'est pas au plus haut niveau chez les Blues, qui devront vite se remettre en marche: ils se déplacent dimanche sur le terrain de Manchester United qui peut, en cas de victoire, revenir à leur hauteur.