Crédit : Marc DesRosiers-USA TODAY Sports

Impact

Que faire avec Rudy Camacho?

Publié | Mis à jour

L’Impact dispose d’une certaine profondeur au sein de sa brigade défensive. Mais il y a quand même un éléphant dans la pièce.

À LIRE AUSSI: Inquiétant sans Piatti | Une défaite «frustrante» pour l'Impact

Embauché pour une période de quatre ans au début de la saison dernière, Rudy Camacho ne semble plus du tout faire partie des plans de Rémi Garde qui lui préfère Victor Cabrera et surtout Jukka Raitala.

Quand un entraîneur aime mieux faire jouer un latéral gauche en défense centrale, ça veut dire une ou deux choses. Soit il n’a plus confiance en Camacho, soit Raitala lui est supérieur.

Dans le cas qui nous intéresse, on pense surtout que Raitala est supérieur. Le «couteau finlandais» a démontré qu’il était fiable et qu’il commettait peu d’erreurs. Il complète bien Zakaria Dialli qui aime se porter en attaque par moment.

Que faire?

Alors que fait-on avec Camacho et de son salaire de 699 000 $? Le contrat de Camacho est valide pour encore deux ans et demi et il occupe une place de joueur étranger alors qu’il a été rayé de la formation lors des deux derniers matchs de l’équipe.

L’an passé, Camacho a cruellement manqué de constance, il a été le premier à l’avouer.

Il a connu un camp correct, mais son style de jeu ne semble pas du tout cadrer avec celui pratiqué en MLS et avec ce que Rémi Garde veut développer. Voilà un problème que l’Impact doit régler au cours de la fenêtre de transfert estivale.

Camacho n’a joué qu’un match cette saison – la débâcle à Kansas City – et si on ne le voit pas contre la Nouvelle-Angleterre mercredi, que ce soit sur le terrain ou sur le banc, on comprendra que c’est probablement fini pour lui à Montréal.