LHJMQ

Les Mooseheads bien en vie en demi-finale

Roby St-Gelais / Le Journal de Québec

Publié | Mis à jour

Arnaud Durandeau a joué les héros en deuxième période de prolongation et les Mooseheads de Halifax ont infligé un premier revers à domicile dans ces séries 2019 aux Voltigeurs de Drummondville en l’emportant 5-4, samedi soir, au centre Marcel-Dionne.

Cette demi-finale est maintenant égale à une victoire de chaque côté.

Les hôtes du prochain tournoi de la Coupe Memorial retrouveront leurs partisans à compter de mardi soir au Scotiabank Centre à l’occasion du troisième épisode de cette série au meilleur de sept rencontres.

Durandeau a su bien se reprendre après avoir été frustré à quelques reprises plus tôt dans la soirée en saisissant un juteux retour d’Anthony Morrone pour inscrire le but gagnant et provoquer l’euphorie dans le camp néo-écossais.

«Des fois, tu rates des buts, et je suis content d’avoir marqué. On aurait aimé gagner les deux matchs, mais on est contents d’avoir gagné et ça fait du bien de retourner à la maison à 1-1», a réagi l’attaquant des Mooseheads.

Si Morrone a encore excellé en dépit du revers devant la cage des Voltigeurs, ces derniers ont gouté à la médecine d’Alexis Gravel par moments en plus d’encaisser trois buts à court d’un homme. Samuel Asselin avait forcé tout le monde à effectuer du temps supplémentaire en secouant les cordages avec 1 :19 à écouler au cadran sur un jeu de puissance.

«Que tu perdes en temps réglementaire ou en prolongation, c’est une défaite. On s’attend à plus de tout le monde, mais on a joué un bon match. On était à une minute de repartir à 2-0. On s’attendait à une longue série. C’est 1-1 et il n’y a aucun problème pour nous. On s’en va à Halifax dans le but de rebondir», a mentionné le pilote des perdants, Steve Hartley.

Lavoie rallume les siens

Les représentants de la Nouvelle-Écosse ont repris vie grâce à deux buts de Raphaël Lavoie en l’espace de 67 secondes en avantage numérique. Ce même Lavoie a créé de nouveau l’égalité à 3-3 en marquant du revers après le but de Maxime Comtois qui redonnait l’avance aux Voltigeurs.

Le tour du chapeau de l’imposant patineur lui a permis d’égaler un record d’équipe chez les Mooseheads pour le nombre de buts (16) pendant le même tournoi printanier, rejoignant Stefan Fournier qui avait réussi l’exploit en 2003.

«On a été meilleurs dans tous les aspects où on voulait l’être. On a joué un excellent match. Les gars ont pris de la confiance au fur et à mesure que le match avançait. On méritait ce match-là», a constaté l’entraîneur des Mooseheads, Éric Veilleux, visiblement soulagé.

Halifax a d’ailleurs 24-8 au chapitre des lancers en temps supplémentaire. Morrone s’est dressé devant un barrage de tirs à la fin de la période initiale de prolongation pour prolonger le suspens.

«On était meilleurs plus le match avançait. On a dominé les deux périodes de prolongation et Arnaud a marqué un gros but. Je suis content, car c’est tout lui qui a fait le jeu», a souligné le capitaine Antoine Morand, auteur d’une passe sur la première réussite de Lavoie.