Crédit : Courtoisie: Fed Cup / Martin Sidorjak

Tennis

Fed Cup: deux défaites pour le Canada

Publié | Mis à jour

Privé de ses meilleures raquettes, le Canada a subi deux revers en sol ennemi, samedi à Prostejov, dans son duel de barrage du Groupe mondial de la Fed Cup face à la République tchèque.

Malgré sa défaite, la jeune Québécoise Leylah Annie Fernandez aura vécu une première expérience à cette compétition qui pourrait très bien lui servir dans les prochaines années.

Confrontée à Marketa Vondrousova, 47e au monde, Fernandez s’est inclinée en deux manches de 6-4 et 6-1. Un résultat somme toute honorable pour l’athlète de 16 ans, en dépit d’un second set plus difficile.

«Je me suis battue pour chaque point et j’ai donné du fil à retordre à mon adversaire, a mentionné la Québécoise, dans un communiqué transmis par Tennis Canada. Je sens que je suis capable de rivaliser avec ce genre de joueuse sur le circuit et j’apprends beaucoup de ce premier match de la Fed Cup . Honnêtement, j’étais un peu nerveuse au début du match, mais j’aime prendre cette nervosité et la pression et les utiliser comme motivation. J’adore l’énergie de la foule, qu’elle prenne ou non pour moi.»

Marino s'incline

Dans la première rencontre de la journée, la Tchèque Karolina Muchova (106e) s’est imposée 6-3 et 6-0 face à la Canadienne Rebecca Marino, qui détient le 184 rang du classement de la WTA.

Bianca Andreescu, Eugenie Bouchard et Françoise Abanda sont absentes de la compétition. Andreescu et Abanda sont blessées tandis que Bouchard a choisi de prendre une pause.

Le duel entre le Canada et la République tchèque doit se poursuivre dimanche alors que Fernandez devrait notamment se mesurer à Muchova. Advenant une autre défaite dans cette confrontation, le Canada sera relégué au Groupe mondial II de la Fed Cup.