Séries LNH 2019

Les Predators au bord du gouffre

Publié | Mis à jour

Alexander Radulov a inscrit deux buts samedi après-midi, à Nashville, pour mener les Stars de Dallas vers une victoire de 5 à 3 face aux Predators. En avant 3-2 dans la série, la formation texane n’est plus qu’à un gain d’accéder au deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Alors que les deux formations étaient à égalité 1 à 1, Radulov a frappé deux fois en sept minutes au début de la deuxième période. Jamie Benn a contribué aux deux réussites de l’ancien attaquant du Canadien de Montréal.

Benn a également obtenu une mention d’aide sur le but gagnant, marqué par Tyler Seguin à la fin du deuxième engagement.

Un trio dominant

Le trio formé de Benn, Seguin et Radulov a cumulé pas moins de six points (trois buts et trois aides), 16 tirs au but, et a terminé le match avec un différentiel de + 7.

«Ils ont été assez impressionnants», a dit l’entraîneur-chef Jim Montgomery au sujet des membres de son premier trio, dans une entrevue d’après-match publiée sur le site LNH.com.

«Ils ont mené le jeu tout au long du match et voulaient plus de temps de glace. À quelques reprises, Benn a frappé avec son bâton et me regardait (pour retourner sur la patinoire). Ils l’a voulaient (la victoire). Ils l’a sentaient et ils ont très bien joué», a poursuivi Montgomery.

L’apport de Dickinson

Jason Dickinson a lui aussi connu un fort match du côté des Stars en enfilant ses deux premiers buts du tournoi printanier. Il s’agissait d’ailleurs des premiers points en carrière en séries éliminatoires pour le joueur de centre de 23 ans.

Du côté des Predators, Rocco Grimaldi, Ryan Johansen, et Kyle Turris ont secoué les cordages. Roman Josi a conclu la rencontre avec deux mentions d’aide.

L’entraîneur-chef Peter Laviolette attribue la défaite des siens à certaines erreurs coûteuses. «Les erreurs que nous avons faites ce soir étaient très évidentes et ont mené à des buts. Je n’ai pas l’impression que nous avons été dominés. Je pense plutôt que nos erreurs ont été coûteuses au final.»

Nommé parmi les finalistes au trophée Vézina plus tôt en journée, Ben Bishop a repoussé 29 des 32 tirs auxquels il a fait face. Pour sa part, Pekka Rinne a alloué cinq buts sur 26 lancers.

Le sixième match de la série entre les Stars et les Predators aura lieu lundi, à Dallas.