LHJMQ

Les Huskies réduisent Lafrenière au silence

Publié | Mis à jour

Les Huskies de Rouyn-Noranda attendaient l’Océanic de Rimouski de pied ferme, vendredi soir, à l’Aréna Iamgold, pour le premier match de leur série demi-finale de la Coupe du Président. Galvanisée par la foule, l’équipe locale a signé une victoire de 5 à 1 pour prendre les devants dans la série.

Les champions de la saison régulière dans la LHJMQ n’ont pas tardé à afficher leurs intentions en marquant deux buts rapides en tout début d’affrontement. Joël Teasdale a été le premier à secouer les cordages, dès la troisième minute de jeu.

Félix Bibeau a doublé l’avance des siens deux minutes plus tard avec son sixième but des séries, marqué en avantage numérique.

Les Huskies en ont rajouté au début de la deuxième période alors que Jakub Lauko a trouvé à son tour le fond du filet adverse. Ce but a sonné la fin pour le gardien Colten Ellis, qui a été rappelé au banc de l’Océanic puis remplacé par Tristan Bérubé.

Ce dernier a bien fait en relève, même s’il a cédé devant Jacob Neveu et Teasdale. Ce dernier compte déjà 10 buts depuis le début des séries. Justin Bergeron a également joué un rôle important dans la victoire en amassant trois mentions d’aide.

Pour sa part, Samuel Harvey a été solide devant la cage des Huskies, repoussant 31 des 32 tirs dirigés vers lui. Jimmy Huntington l’a privé d’un quatrième blanchissage au cours de ce tournoi printanier en marquant en milieu de troisième période.

Lafrenière tenu au silence

Nommé joueur le plus utile à son équipe au cours de la dernière campagne, Alexis Lafrenière a eu droit à un accueil glacial de la part des partisans des Huskies, qui l’ont hué copieusement à chaque fois qu’il touchait au disque.

Auteur de 105 points cette saison et de 18 points depuis le début des séries, l’attaquant de 17 ans n’a pas été en mesure de se faire justice. Il n’a d’ailleurs obtenu qu’un seul tir au but.

Le deuxième match de la série entre les deux formations sera présenté samedi soir, à Rouyn-Noranda. Les Huskies, qui ont remporté leurs quatre matchs face à l’Océanic en saison régulière, tenteront de signer une huitième victoire consécutive en séries.

Il s’agit de la deuxième fois seulement que les deux équipes s’affrontent en séries éliminatoires. En 2008, les Huskies avaient balayé l’Océanic en quatre matchs en quart de finale avant de poursuivre sa route jusqu’à la ronde ultime.