LHJMQ

Encore les Sea Dogs!

Encore les Sea Dogs!

Mikaël Lalancette

Publié 19 avril
Mis à jour 19 avril

La magie avait cessé d’opérer l’an dernier. Les Sea Dogs qui ne repêchaient pas premiers au total lorsqu’ils sont impliqués dans une loterie du repêchage, c’était du jamais vu.

En plus de parler au premier rang lors des trois premières saisons de l’équipe (2005, 2006 et 2007) les Sea Dogs avaient aussi remporté la loterie en 2014 et en 2015.

En 2014, c’était au détriment du Phoenix de Sherbrooke. On connaît tous l’histoire: les Sea Dogs ont opté pour Luke Green, le Phoenix a reculé de deux positions (Evan Fitzpatrick), Gatineau a choisi Pascal Laberge au deuxième échelon, un rang devant Samuel Girard, qui a abouti à Shawinigan...

Un an plus tard, les Sea Dogs faisaient le même coup au Titan d’Acadie-Bathurst lors de la loterie impliquant deux équipes. Joseph Veleno (ajouté à la toute dernière minute lors des assises du circuit) a devancé Antoine Morand et Maxime Comtois au repêchage.

Bref, les Sea Dogs ont souvent été chanceux à ce jeu des probabilités.

Mais tout ça s’est arrêté l’an passé. Grand favori avec 42,9% des chances de repêcher au premier rang, le directeur général des Sea Dogs Trevor Georgie a plutôt perdu un rang, devant se contenter du deuxième choix au total.

Malgré deux chances sur 21 de repêcher au premier rang, les Saguenéens ont pu effectuer la première sélection. Hendrix Lapierre a devancé William Villeneuve, qui a pris le chemin de Saint-Jean.

Ça nous amène à cette année...

Les Sea Dogs ne se berçaient pas d’illusions : avec une chance sur 21 d’obtenir le premier choix, Trevor Georgie était bien conscient que les probabilités n’étaient pas de son côté. Et puis, boum, coup de tonnerre!

Ce sont encore les Sea Dogs qui ont gagné!

L'excitation a laissé place à la déception à Moncton et Shawinigan, les grands perdants du tirage. Déception est un mot faible, je dirais même frustration...

Les Wildcats revivent le scénario d’il y a deux ans: favoris pour mettre la main sur Alexis Lafrenière, ils ont glissé de deux rangs. Le prix de consolation, Jakob Pelletier, a mis un baume sur la déception des partisans et des dirigeants de l’équipe.

Encore favoris cette année, les Wildcats ont encore glissé de deux positions.

Je suis convaincu que le propriétaire de l’équipe, Robert Irving, est furieux. Les dieux du hockey ne sont pas favorables envers son organisation, qui est encore amère de ne pas avoir obtenu le tournoi de la Coupe Memorial cette année.

Même scénario à Shawinigan. Les Cataractes ont perdu une position l’an dernier (recul de 2 à 3) et deux cette année (de 3 à 5).

En plus de la malchance de perdre plusieurs joueurs admissibles à des retours dans les rangs juniors au profit des rangs professionnels dans les dernières années, voilà que l’équipe est défavorisée à la loterie... pas chanceux Martin Mondou!

Bref, revenons aux Sea Dogs, qui parleront premiers.

Le grand patron hockey de l'organisation, le président et directeur général Trevor Georgie, s'est bien gardé de dévoiler le secret, mais c'est assez évident que Joshua Roy des Chevaliers de Lévis sera le premier joueur appelé lors du prochain repêchage à Québec.

Humble et posé, le jeune attaquant a répondu aux questions de mon collègue Louis Jean avec calme, jeudi après-midi. Il a été l'un des jeunes joueurs midgets les plus suivis depuis 20 ans: une séquence de victoires incroyables en saison régulière, des comparaisons avec les chiffres d'Alexis Lafrenière, et j'en passe...

Le scénario est presque rêvé pour Roy: être repêché devant famille et amis dans sa région natale puis aboutir dans un marché de premier plan, qui sera un sérieux prétendant aux grands honneurs dans deux et trois ans.

La course pour le tournoi de la Coupe Memorial en 2022 se corse. Les Olympiques, les Screaming Eagles, les Wildcats et les Sea Dogs ont déjà manifesté de l'intérêt pour recevoir la crème du hockey junior canadien dans trois ans.

Deux des quatre équipes évolueront alors dans un domicile presque tout neuf. En 2022, ces quatre édifices n'auront jamais reçu le plus important tournoi de hockey junior canadien.

Je ne sais pas pour vous, mais je suis déjà emballé!