Impact

Omar Browne, de la compétition pour les jeunes

Publié | Mis à jour

L'arrivée du Panaméen Omar Browne chez l'Impact de Montréal vient bousculer l'ordre établi depuis quelques semaines.

Si les jeunes joueurs ont réussi à impressionner l'entraîneur au cours des dernières semaines, ils devront maintenant prendre les bouchées doubles s'ils espèrent ne pas se faire damner le pion par le petit nouveau.

«Il est très bon, c'est très intéressant [comme acquisition], a dit le Québécois Samuel Piette, mercredi. Il a une très bonne frappe.»

Browne a cependant encore des choses à apprendre. Notamment la langue, lui qui ne parle qu’espagnol pour l’instant. Heureusement, il a Maxi Urruti, Victor Cabrera et Piette pour l’aider.

«C'est sûr que ça peut être compliqué pour lui, il arrive directement du Panama, c'est un gros choc, a ajouté Piette. Il y a la température, la langue, la nourriture... il y a beaucoup de différences.»

Orji Okwonkwo, Clément Bayiha et Mathieu Choinière devront se battre avec Browne pour du temps de jeu.

«Ça me fait pousser encore plus, a dit Bayiha. Je veux montrer à l'entraîneur qu'il peut me faire confiance. C'est un beau défi, j'aime ça.»

Voyez le reportage de Nicolas A Martineau dans la vidéo ci-dessus.